Le brief politique , France info

Le brief politique. Nucléaire iranien : l’Élysée assure que Macron avait prévu la sortie de Trump en se rendant à Washington

Selon un conseiller diplomatique, Emmanuel Macron pourrait encore ramener le président américain dans la boucle des discussions sur le nucléaire iranien.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Emmanuel Macron et Donard Trump lors d\'une conférence de presse commune à la Maison-Blanche, à Washington, le 24 avril 2018.
Emmanuel Macron et Donard Trump lors d'une conférence de presse commune à la Maison-Blanche, à Washington, le 24 avril 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)

L’Élysée explique qu’Emmanuel Macron avait prévu la sortie de Donald Trump sur le nucléaire iranien, et que son voyage à Washington a servi à préparer l’avenir. "Les embrassades et les tapes dans le dos, ce n’était pas pour amadouer Donald Trump. C’était des marques d’affection pour souligner la relation de confiance entre la France et les États-Unis." : voilà ce que raconte un conseiller diplomatique qui maintient qu’Emmanuel Macron peut encore ramener le président américain dans la boucle des discussions, mais qu’il faut lui laisser du temps, qu’un accord cela s’obtient dans la durée. Alors, oui, si les Américains appliquent des sanctions, il y aura "sans doute" des conséquences pour les entreprises tricolores, mais ce conseiller annonce que la France fera des demandes d’exemption. Sauf que, là encore, cela prendra du temps.

La note du brief

La note du jour est un bonnet d’âne pour le Premier ministre, Édouard Philippe, qui n’a aucun talent pour prédire l’avenir. Fin 2016, juste avant la primaire de la gauche, Emmanuel Macron n’est pas encore candidat et Édouard Philippe est alors encore le porte-parole d’Alain Juppé. "Moi je l’aime bien, Emmanuel, confie-t-il dans le documentaire Édouard, mon pote de droite, signé Laurent Cibien, diffusé le 15 mai sur France 3. Vraiment. D’abord je l’aime bien, et en plus je suis à peu près d’accord avec lui sur tout. Mais je ne crois pas du tout à ses chances… Moi, personne ne me parle de Macron." Ah, il n’a vraiment rien vu venir, Édouard Philippe…

Emmanuel Macron et Donard Trump lors d\'une conférence de presse commune à la Maison-Blanche, à Washington, le 24 avril 2018.
Emmanuel Macron et Donard Trump lors d'une conférence de presse commune à la Maison-Blanche, à Washington, le 24 avril 2018. (LUDOVIC MARIN / AFP)