Le brief politique, France info

Le brief politique. Les apiculteurs en colère lancent une mobilisation nationale

Ils camperont d’abord devant la préfecture de Rennes, pour marcher jeudi vers l’Elysée. Ils réclament une indemnisation et l’interdiction des pesticides qui déciment leurs ruches.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Manifestation d\'apiculteurs à Rennes, le 4 mai 2018.
Manifestation d'apiculteurs à Rennes, le 4 mai 2018. (DAMIEN MEYER / AFP)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les apiculteurs lancent une opération coup de poing lundi 4 juin matin en Bretagne. Jeudi, ils s’attaqueront à l’Elysée. Les apiculteurs vont ainsi d’abord camper devant la préfecture de Rennes, avant de lancer une opération nationale. Jeudi, ils convergeront vers l’Elysée avec des ruches vides et des abeilles mortes. Certains apiculteurs ont perdu la quasi-totalité de leurs ruches à cause des pesticides : ils réclament l’interdiction de ces derniers et une indemnisation. Jeudi, ils seront accompagnés par le député européen d’EELV Yannick Jadot.

La note du brief

Un carton rouge pour le député PS Christian Hutin qui a appelé la secrétaire d’Etat Brune Poirson "ma poule". C’était mardi lors des questions au gouvernement, et c’est le JDD qui l’a révélé. Explication de Christian Hutin après sa réflexion sexiste : "Je dis ma poule à tout le monde, fille comme garçon."                                                              

Manifestation d\'apiculteurs à Rennes, le 4 mai 2018.
Manifestation d'apiculteurs à Rennes, le 4 mai 2018. (DAMIEN MEYER / AFP)