Le brief politique, France info

Le brief politique. Le "vote utile", dernière carte d’Alain Juppé

Pour contrer la remontée de François Fillon dans les sondages, Alain Juppé va axer sa campagne sur le vote utile, c’est l’info du brief.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Alain Juppé en meeting à Bordeaux, le 10 novembre 2016
Alain Juppé en meeting à Bordeaux, le 10 novembre 2016 (MARION VACCA/WOSTOK PRESS / MAXPPP)

À six jours du premier tour de la primaire de la droite et du center, les écarts se resserrent entre Alain Juppé, Nicolas Sarkozy et François Fillon. Ce dernier gagne 7 points dans une enquête Sofres pour LCI, avec 18% des intentions de vote. Des points qu'il prend à Alain Juppé, qui reste en tête à 36%. Nicolas Sarkozy le talonne avec 30% des suffrages

"Ne pas se disperser sur les petits candidats"

"Il faut qu’Alain Juppé soit premier au premier tour" : c'est le message que l’équipe du maire de Bordeaux va faire passer toute la semaine auprès des électeurs, inquiets de la percée de François Fillon. 

D'après une juppéiste, le duel Juppé/Fillon est beaucoup plus dangereux que le duel Juppé/Sarkozy car dans ce cas de figure, le "tout sauf Sarko" ne joue plus. De plus, l’âge d’Alain Juppé, son caractère parfois très cassant et son histoire reviendraient alors au premier plan. Cette élue constate aussi que les électeurs se détournent d’Alain Juppé. Les sondages ayant installé le duel entre lui et Nicolas Sarkozy, ils estiment qu'il n'y a plus d’enjeu. D’où l'argument du vote utile.

Pendant ce temps, les petits candidats font tout pour exister. Le Figaro a réservé deux pleines pages à Nathalie Kosciuzko-Morizet et à Jean-François Copé. L’ancien patron de l’UMP qui déclare que "Nicolas Sarkozy a été… Peut-on être et avoir été ?" Telle est la question que pose Jean François Copé...

La note du brief : 3/20 pour la BBC

La chaîne de télévision britannique s’est attirée les foudres des téléspectateurs en interviewant Marine Le Pen, le jour où les Britanniques commémoraient l’armistice. Plusieurs députés travaillistes se sont demandé pourquoi la BBC n’avait pas choisi des vétérans qui ont combattu le fascime plutôt que la leader française de l’extrême droite.

Alain Juppé en meeting à Bordeaux, le 10 novembre 2016
Alain Juppé en meeting à Bordeaux, le 10 novembre 2016 (MARION VACCA/WOSTOK PRESS / MAXPPP)