Le brief politique, France info

Le brief politique. La République en marche avait oublié son aile droite pour son débat sur l'immigration

Pour le débat sur l'immigration lundi 7 octobre à l'Assemblée nationale, le parti présidentiel n’avait pas prévu d'orateur venu de la droite.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Déclaration du gouvernement sur la politique migratoire de la France et l\'Europe à l\' Assemblée nationale, en presence de Edouard Philippe. 
Déclaration du gouvernement sur la politique migratoire de la France et l'Europe à l' Assemblée nationale, en presence de Edouard Philippe.  (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Le débat sur l'immigration a eu lieu lundi 7 octobre à l'Assemblée nationale. La député LREM, ex Les Républicains, Alexandra Valetta-Ardisson a dû batailler pour monter au pupitre selon un proche. Elle a finalement pu participer aux échanges à l’Assemblée, juste après Marine Le Pen, pour parler de la lutte contre l’immigration clandestine.

D’après un membre de LREM, il a fallu insister auprès du patron du groupe Gilles Le Gendre, auprès du dirigeant du parti Stanislas Guerini, du Premier ministre et même auprès de l’Elysée. Car jusqu’à ce que son nom soit ajouté à la liste des orateurs, il n’y avait que des députés venus du Parti socialiste (PS) à côté des noms des dirigeants du parti.

"Il fallait que l’aile droite soit représentée"

Certains députés marcheurs venus de la droite ont donc défendu leur droit à la parole. "Il fallait que l’aile droite soit représentée", explique la députée ex-juppéiste Marie Guévenoux, "d’autant que notre point de vue est en phase avec les positions du président et du Premier ministre".

Du coté de LREM, cette version est un peu édulcorée. Selon l’entourage de Gilles Le Gendre, personne n’a eu besoin d’insister pour qu’Alexandra Valetta-Ardisson ait la parole pendant le débat. Ils ont simplement réalisé il y a dix jours, au cours des échanges entre les députés et le gouvernement, qu’il fallait cette prise de parole "pour couvrir tous les champs sur cette question de l'immigration".

Déclaration du gouvernement sur la politique migratoire de la France et l\'Europe à l\' Assemblée nationale, en presence de Edouard Philippe. 
Déclaration du gouvernement sur la politique migratoire de la France et l'Europe à l' Assemblée nationale, en presence de Edouard Philippe.  (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)