Le brief politique , France info

Le brief politique. Jean-Louis Borloo actif en coulisse après la démission de Nicolas Hulot et la désignation de Richard Ferrand

Jean-Louis Borloo est inquiet pour la place de l'écologie dans la politique du gouvernement. Il s'est entretenu avec des députés de la majorité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Louis Borloo, le 22 mai 2018.
Jean-Louis Borloo, le 22 mai 2018. (MAXPPP)

L’ancien ministre de la Ville et ancien ministre de l'Ecologie a rencontré des députés de La République en marche, lundi 10 septembre. "On discute", raconte l’un des participants de la rencontre. Après son "plan banlieue" balayé en mai par Emmanuel Macron, raillant les "mâles blancs" et le manque de concret, Jean-Louis Borloo reste actif en coulisses. Lui et les élus verts de la majorité sont inquiets après la démission de Nicolas Hulot. Ils craignent que le gouvernement oublie complètement l’écologie et ils n’ont pas aimé le signal envoyé avec l’élection de Richard Ferrand par LREM pour devenir candidat à la président de l’Assemblée nationale. L’échec de Barbara Pompili a remonté les collègues, explique un député à la fibre écolo de la majorité.

La note du brief 

Un 16/20 pour la créativité d'Olivier Besancenot qui se lance dans un rap anti-Macron. Le leader du NPA, ancien candidat à la présidentielle, a choisi comme titre de son clip : "Diviser pour mieux régner". 

Jean-Louis Borloo, le 22 mai 2018.
Jean-Louis Borloo, le 22 mai 2018. (MAXPPP)