Le brief politique , France info

Le brief politique. Emmanuel Macron délaisse le salon Doré et choisit pour bureau "le salon qui rend fou"

Trois semaines après son installation à l’Elysée, Emmanuel Macron délaisse le bureau officiel de ses prédécesseurs pour préférer le salon d’angle surnommé "le salon qui rend fou".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Salon doré, traditionnel bureau des présidents de la République, qu\'Emmanuel Macron a finalement choisit de délaisser.
Le Salon doré, traditionnel bureau des présidents de la République, qu'Emmanuel Macron a finalement choisit de délaisser. (FLORIAN DAVID / AFP)

Cela fait maintenant trois semaines qu’Emmanuel Macron est installé à l’Élysée et le président de la République semble se sentir quelque peu à l’étroit dans le bureau officiel occupé par ses prédécesseurs, installé dans le salon Doré. Le président a donc décidé d’occuper un autre bureau :  le salon d’angle, au 1er étage, plus spacieux, dans lequel se trouve une grande table de réunion.

Ledit salon était occupé auparavant par les conseillers spéciaux Henri Guaino sous la présidence de Nicolas Sarkozy et Aquilino Morelle sous la présidence de François Hollande. L’un est réputé pour ses emportements, l’autre pour avoir dû démissionner parce qu’il faisait cirer ses chaussures aux frais de l’Elysée ;  d’où ce surnom "le bureau qui rend fou".

L'équipe du président a elle aussi un peu de mal avec le protocole de l’Élysée. Les huissiers qui réagissent au moindre mouvement, le verre d’eau qui arrive sur un plateau argenté dès qu’on a soif, semblent ne pas vraiment coller avec l’ambiance "start-up" de la campagne. Mais le président s’adapte et consulte le catalogue du mobilier national pour meubler son nouveau bureau. Le salon d’angle était occupé avant par les conseillers spéciaux Henri Guaino et Aquilino Morelle.

Emmanuel Macron prend par ailleurs son temps pour la photo officielle : pour l’instant, c’est toujours le portrait de François Hollande qui est accroché dans les mairies. Le président consulte les books de plusieurs photographes avant de se décider...

A suivre aujourd’hui

Emmanuel Macron s’échappera de l’Élysée pendant deux jours, il sera en Haute-Vienne, il rencontrera les salariés de GM&S, qui n'ont toujours pas de repreneurs. Demain, il assistera aux commémorations du massacre d’Oradour-sur-Glane. François Hollande participera, lui, aux cérémonies des fusillés de Tulle.

La note du brief

Un tout petit 2/20 pour Jean-Luc Mélenchon qui fait la une du magazine Society et qui n’assume pas ses propos sur François Hollande, "un pauvre type, la plus éminente médiocrité du PS des années 2000". Le leader de la France insoumise promet aussi une "baston méchante" face à la majorité présidentielle. Toutes ces punchlines ont été mises en ligne pour la promo du magazine et cela n’a pas plu à la France insoumise qui a dénoncé le buzz.

Le Salon doré, traditionnel bureau des présidents de la République, qu\'Emmanuel Macron a finalement choisit de délaisser.
Le Salon doré, traditionnel bureau des présidents de la République, qu'Emmanuel Macron a finalement choisit de délaisser. (FLORIAN DAVID / AFP)