Le brief politique, France info

Le brief politique. Bousculé par sa base, Pierre Laurent pourrait pourtant se représenter au prochain congrès du PCF

Le texte du conseil national du PCF dirigé par Pierre Laurent n'a pas eu la faveur des militants, mais le patron du Parti communiste conserve pourtant ses ambitions pour le congrès fin novembre. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, le 9 octobre 2013.
Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, le 9 octobre 2013. (DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP)

Le secrétaire national du Parti communiste, Pierre Laurent, a été désavoué par sa base qui n'a pas votée majoritairement sa proposition, avant le congrès du 23 au 25 novembre à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Pour autant, le patron du PC n'a pas l'intention de quitter son poste. Il pourrait même se représenter au prochain congrès. 

Pierre Laurent est pourtant poussé vers la sortie par ceux qui ont gagné lors du vote des adhérents. Les 31 000 militants du PCF ont choisi un autre texte d’orientation que celui du patron du parti, et ça n’arrive jamais. "Ils n’ont pas digéré le fait qu’on ne présente pas de candidat à la présidentielle et qu’on se range derrière Jean-Luc Mélenchon", reconnait un proche de Pierre Laurent qui espère encore pouvoir retourner la situation, d’ici au congrès extraordinaire. Le texte qui sert de feuille de route au PCF peut encore être amendé et voté par une majorité. Ils y travaillent. "Si on sent que ça passe, Pierre Laurent se représente, dit-il. Sinon on proposera un plan B, c'est à dire un autre candidat." 

La note du brief

Un 17/20 pour ce tweet plein d’humour et d’autodérision signé Régis Juanico, le député ancien socialiste a rejoint Benoit Hamon et il salue l’arrivée dans les de l'équipe de la sénatrice, ex-socialiste elle aussi, Sophie Taillé-Polian : "On double les effectifs avec une stricte parité", a-t-il écrit. 

Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, le 9 octobre 2013.
Le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, le 9 octobre 2013. (DELPHINE GOLDSZTEJN / MAXPPP)