Le brief politique, France info

Le brief politique. Benoît Hamon s’inspirera des mesures anti-harcèlement des "marcheurs"

Pour son mouvement, Benoît Hamon va s’inspirer des mesures "anti-harcèlement" des "marcheurs" et rencontrera bientôt la secrétaire d’Etat, Marlène Schiappa, pour en discuter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Benoît Hamon sera reçu par Marlène Schiappa le 11 décembre
Benoît Hamon sera reçu par Marlène Schiappa le 11 décembre (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Benoît Hamon a été marqué par l’affaire Marchal-Beck, l’ancien président du Mouvement des jeunes socialistes accusé d’agressions sexuelles et de viols. Pour son mouvement qu’il va lancer samedi, l’ancien candidat à la présidentielle s’intéresse au "protocole" que les "marcheurs" veulent appliquer pour attirer les femmes en politiques. Des mesures que la secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes détaille dans un livre à paraître fin janvier. Il est question notamment de prévoir des horaires de réunion compatibles avec la vie de famille ou d’interdire les blagues sexistes. Benoît Hamon a envoyé un SMS à Marlène Schiappa pour lui en parler et sera reçu le 11 décembre.

La note du brief

Un 5/20 pour la cacophonie au gouvernement sur le glyphosate. Lundi, la Commission européenne a autorisé le désherbant pour cinq années supplémentaire. Matignon "regrette" cette décision, mais Stéphane Travers, le ministre de l’Agriculture estime, lui, que ce n’est "pas mal". Pour Emmanuel Macron, c’est trop : dans un tweet, le président de la République demande à son gouvernement de prendre les dispositions nécessaires pour interdire le désherbant au plus tard dans les trois ans. C’est ce que réclamait le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot.

Benoît Hamon sera reçu par Marlène Schiappa le 11 décembre
Benoît Hamon sera reçu par Marlène Schiappa le 11 décembre (PHILIPPE HUGUEN / AFP)