Le brief politique, France info

Le brief politique. Au gouvernement, onze nouveaux venus et un savant dosage politique

La composition du nouveau gouvernement a été dévoilée mercredi soir avec, sur les 30 ministres et secrétaire d’état, onze nouveaux venus. Les équilibres politiques, fruits d’un savant dosage politique, sont respectés. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 Alexis Kohler, le secrétaire général de l\'Elysée, annonce la composition du nouveau gouvernement sur le perron du palais de l\'Elysée.
Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée, annonce la composition du nouveau gouvernement sur le perron du palais de l'Elysée. (DAVID CANTINIAUX / AFPTV)

Le nouveau gouvernement est en place avec onze nouveaux venus et un savant dosage politique. Notons d’abord que sur les trente ministres et secrétaire d’Etat, on compte quinze femmes, dont deux sont à des postes régaliens : Nicole Belloubet à la Justice et Florence Parly aux Armées. La société civile représente bien un tiers du gouvernement, comme promis. Et les équilibres politiques sont respectés entre la gauche, la droite, LREM et le Modem, qui perd deux ministères clés, mais qui reste un partenaire essentiel. C’est ce qu’a d’ailleurs dit François Bayrou, approuvé par le Premier ministre, Edouard Philippe. 

Mercredi soir, Sylvie Goulard, Marielle de Sarnez et Richard Ferrand ont passé le flambeau à leurs successeurs : ce jeudi matin, il ne restait ainsi plus que François Bayrou, tous les quatre ayant démissionné parce qu’ils sont mis en cause dans des affaires. François Bayrou s’est expliqué mercredi : il veut "conserver sa liberté de parole", affirmant qu’il n’y avait jamais eu d’emplois fictifs au Modem, et dénonçant dans la foulée les "délateurs". Le nouveau gouvernement a été largement commenté : "Un gouvernement plus à droite et plus technocratique", pour le Parti socialiste, "un recyclage de personnalités issues du système", pour le Front national. Le Républicain "constructif", Thierry Solère, lui, a exprimé un franc satisfecit. 

A suivre

Les députés socialistes élisent le patron du groupe ce jeudi matin, tandis que se tiendra le premier conseil des ministres à 10h, et le premier conseil européen pour Emmanuel Macron, à Bruxelles, aujourd’hui et demain. Dans une interview au Figaro, il dévoile sa vision de l’Europe : "Ce n’est pas un supermarché, dit le président. Il faut en respecter les valeurs, pas seulement dépenser ses crédits."

La note du brief

Une bonne note pour les équipes de l’Elysée qui témoignent d'un certain humour. Nous avons attendu plus d’une heure l’annonce du nouveau gouvernement : pendant ce temps-là un orchestre jouait dans la cour de l’Elysée pour la Fête de la musique, entonnant d’abord les notes de Mission Impossible, puis la musique du générique de Game of Thrones, "Winter is coming". L’Elysée a mis la vidéo en ligne avec la mention "Winter is NOT coming". Autrement dit : tout va bien se passer, ne vous inquiétez pas…

 Alexis Kohler, le secrétaire général de l\'Elysée, annonce la composition du nouveau gouvernement sur le perron du palais de l\'Elysée.
Alexis Kohler, le secrétaire général de l'Elysée, annonce la composition du nouveau gouvernement sur le perron du palais de l'Elysée. (DAVID CANTINIAUX / AFPTV)