Le brief politique , France info

La main tendue des macronistes à LR et aux Verts

Après la claque des européennes, les Républicains voudraient se reconstruire... La  majorité aimerait ramasser les miettes. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franck Riester, ministre de la Culture, invité de franceinfo mercredi 29 mai 2019.
Franck Riester, ministre de la Culture, invité de franceinfo mercredi 29 mai 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Etats généraux annoncés pour septembre par Laurent Wauquiez, reconstruction à partir des territoires lancée hier sur franceinfo par Gérard Larcher...
"Oubliez , rejoignez-nous" disent les ex Républicains qui avaient très vite décidé de soutenir Emmanuel Macron. Appel réitéré ce matin par Franck Riester, co-fondateur du parti Agir, devenu depuis ministre de la Culture : "Si vous voulez être fidèle aux valeurs, aux idées et aux principes qui étaient ceux de la droite républicaine, de Jacques Chirac, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et même Nicolas Sarkozy, venez nous rejoindre !"

La République en marche aimerait bien aussi séduire les Verts. Main tendue pour construire une majorité au Parlement européen, notamment par Pascal Canfin, le numéro 2 de la liste Renaissance, lui même ex Europe Ecologie-Les Verts. Mais c'est non pour Yannick Jadot, interrogé sur France Culture ce matin : "Le groupe libéral nous aide très peu sur les combats écolo. Que Pascal Canfin s'occupe d'essayer de faire évoluer le groupe libéral sur les questions écologiques, parce qu'ils sont très loin du compte".
Et on sent du dépit dans la réplique de Sibeth N'diaye sur France Inter : "Nous fracturerons le groupe Vert européen" menace à demi-mot la porte parole du gouvernement.
 

L'info du brief

La République en Marche aura bientôt un parti ami à gauche. Des anciens du PS, "macron-compatibles", s’organisent pour créer un nouveau mouvement avant les vacances d’été. Avec la bénédiction de Matignon. À la manoeuvre, des ministres comme Jean-Yves Le Drian, ex poids lourd du gouvernement hollande, et l'ancien vallsiste Didier Guillaume.  
L'enjeu c'est bien sûr la bataille des municipales en 2020, objectif : reprendre à gauche les points perdus dimanche.

La bataille du chewing-gum

Pendant ce temps à l’Assemblée, des députés LR n’ont rien de mieux à faire que de batailler pour interdire... le chewing-gum dans l’hémicycle. Le règlement de l’Assemblée est en cours de modification, et ils sont sept à vouloir que cette interdiction soit inscrite noir sur blanc. Exposé de leur amendement : "Alors que l’on interdit aux élèves de mâcher du chewing-gum pendant les cours, il semble normal qu’il en soit de même pour les députés".

Franck Riester, ministre de la Culture, invité de franceinfo mercredi 29 mai 2019.
Franck Riester, ministre de la Culture, invité de franceinfo mercredi 29 mai 2019. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)