Le brief politique, France info

La campagne des municipales perturbée par le coronavirus

À Mondeville dans le Calvados, une candidate a dû suspendre sa campagne parce qu'elle revenait d'Italie. À Paris, l'hypothèse d'un report des élections est évoquée par certaines équipes de campagne.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Élections municipales (photo d\'illustration).
Élections municipales (photo d'illustration). (PATRICK HERTZOG / AFP)

À Mondeville, près de Caen, la maire divers gauche Hélène Burgat a suspendu sa campagne à cause du corovirus Covid-19 parce qu’elle revient d’un voyage à Venise et que même s’il elle n’a aucun symptôme, elle doit respecter les consignes de précaution données par le gouvernement. A savoir éviter toute sortie non indispensable pendant 14 jours. Elle ne peut donc plus faire les marchés, participer à des meetings et le débat qui devait se tenir mardi 25 février au soir avec les autres candidats a dû être annulé*. Hélène Burgat reprendra sa campagne le 3 mars.

Si un scénario à l’italienne se produisait en France, les élections pourraient-elles être reportées ?

Au ministère de l’Intérieur, l’option n’est pour l’instant pas du tout envisagée. L’épidémie ne s’est pas propagée en France. Mais l’hypothèse d’un report des élections municipales commence à affleurer au sein de certaines équipes de campagne, notamment à Paris, l’une des villes les plus visitées dans le monde. D’ailleurs une réunion va se tenir mercredi 26 février à la mairie de Paris avec tous les maires d’arrondissements. Un élu proche de l’une des trois candidates estime que "l’hypothèse d’une report des élections ne vaut que si l’épidémie entraîne des mesures drastiques de fermetures d’écoles, de fermetures de bureaux, de confinement de population". Bref, un scénario à l'italienne. Cet élu explique aussi que c’est le gouvernement seul qui peut décider de reporter un scrutin. Un conseiller du ministère de l’Intérieur contacté par franceinfo est formel : ce n’est pas à l’étude pour le moment.

*Hélène Burgat (liste Mondeville unie), le maire adjoint aux finances Joël Jeanne (Mondeville ensemble), le conseiller d’opposition Jérôme Hommais (Tous Mondevillais) et la candidate du Rassemblement national Chantal Henry (Prenons le pouvoir à Mondeville) .

Élections municipales (photo d\'illustration).
Élections municipales (photo d'illustration). (PATRICK HERTZOG / AFP)