"Génération Mélenchon" : le leader de La France insoumise multiplie les interventions devant les jeunes

écouter (181min)

C’est une campagne qui se voit peu : celle que mène Jean-Luc Mélenchon auprès des étudiants, en s’invitant dans leurs amphis pour des conférences.

Article rédigé par
Neila Latrous - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Jean-Luc Mélenchon, leader de La France insoumise, à Paris (France) le 24 septembre 2021 (THOMAS COEX / AFP)

C'était encore le cas mercredi 6 octobre à Sciences-Po Paris, où Jean-Luc Mélenchon a développé son projet pendant deux heures. La semaine dernière, le même donnait une conférence à l’ESCP, une école de commerce parisienne, et rencontrait avec les étudiants de Polytechnique pour un petit déjeuner.

Jean-Luc Mélenchon a multiplié ces déplacements ces derniers mois, pour plaider pour sa candidature et expliquer son programme. Et cela ne va pas s’arrêter : "D’autres rendez-vous sont en train de se caler, explique son équipe, dans des universités et des  écoles d’ingénieurs ou de commerce. Car Jean-Luc Mélenchon veut aller un peu partout d’ici la fin de l’année."

Mettre les jeunes devant leurs responsabilités

Avant d’être "insoumis", Jean-Luc Mélenchon a été enseignant. Ces face-à-face avec la jeunesse, c'est donc "un exercice qu’il aime bien". Mais cela n’explique pas tout. "Il voit aussi, dixit l’un de ses proches, un intérêt à parler à la jeunesse qualifiée avec l’espoir qu’elle essaime autour d’elle une fois la conférence terminée." Qu’elle prolonge en dehors des murs les débats sur la Constituante, la sortie de l’Otan, la dette ou de la fiscalité… Il y a un continuum dans les interventions de Mélenchon devant des étudiants : prendre à partie la salle sur ses responsabilités à venir. "Il trace une ligne d’horizon, résume un député de son groupe, en disant à ces jeunes : 'soit vous faites du business une fois diplômé, soit vous êtes la génération qui réalisera le monde nouveau'." "Dans ces écoles, reprend un conseiller du candidat, Jean-Luc Mélenchon essaye aussi de pousser les étudiants à penser comme eux-mêmes, avec des idées à mille lieux de ce qui leur est enseigné." C’est une méthode ancrée dans le logiciel insoumis : l'Éducation comme arme révolutionnaire.

À partir de la semaine prochaine, des sorties médiatiques ciblées sur le sujet seront organisées, pour parler aux enseignants, aux encadrants et aux élèves. Autour de Jean-Luc Mélenchon, un chiffre est spontanément cité quand on parle des jeunes : les cinq millions de primo-votants l’an prochain.

En 2017, les 18/24 ans avaient largement porté leur choix sur Jean-Luc Mélenchon. Il s’agit donc de conserver ce vote. Dès hier, un mot dièse était lancé dans la foulée de la conférence à Sciences-Po Paris : #GénérationMélenchon.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.