Le brief politique, France info

Brune Poirson inquiète les maires avec son projet de consigne

La secrétaire d'État à la transition écologique est chahutée par les élus locaux et même par certains collègues du gouvernement sur son projet de consigne de bouteilles en plastique.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La secrétaire d\'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, lors du 2e forum Planet A à Châlons-en-Champagne le 27 juin 2019
La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, lors du 2e forum Planet A à Châlons-en-Champagne le 27 juin 2019 (PHILIPPE REY-GOREZ / FRANCE BLEU CHAMPAGNE / RADIO FRANCE)

C’est un sujet qui agite les travées du congrès des maires en ce moment. La secrétaire d’État à la transition écologique n’a pas fait que des heureux avec son projet de loi anti-gaspillage. Au Sénat fin septembre, son texte a même été retoqué, y compris par sa majorité. Les élus locaux trouvaient que la consigne pour recyclage rendait le plastique trop attractif. Ils craignaient aussi de perdre la main sur la collecte et donc les indemnités. Une ministre a taclé en privé sa collègue : " Elle n’a pas assez travaillé avec les élus, elle n’a vu que les convaincus".

Brune Poirson se défend, elle accuse les sénateurs d’avoir un objectif politique et pas tellement écologique, elle dénonce aussi le rôle des lobbys. La secrétaire d’État souligne qu’elle a consulté pendant des mois les élus locaux, que le texte a évolué notamment pour que les collectivités ne perdent pas leurs indemnités de collecte et qu’il reviendra encore modifié à l’Assemblée Nationale, en commission mardi prochain. Avec une proposition de consigne mixte verre et plastiques, pour répondre à la demande des sénateurs.

La secrétaire d\'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, lors du 2e forum Planet A à Châlons-en-Champagne le 27 juin 2019
La secrétaire d'Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, lors du 2e forum Planet A à Châlons-en-Champagne le 27 juin 2019 (PHILIPPE REY-GOREZ / FRANCE BLEU CHAMPAGNE / RADIO FRANCE)