Jeux vidéo, France info

Le brief éco. Le marché des applications détrône celui de la musique

Le marché mondial de la musique est en passe dêtre dépassé par celui des applications mobiles, boosté par les jeux vidéo sur mobile.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une application de jeu vidéo sur mobile.
Une application de jeu vidéo sur mobile. (DA QING / IMAGINECHINA)

La bascule est en passe de se faire. Le marché mondial des applications mobiles va dépasser l’année prochaine 120 milliards de dollars, près de 106 milliards d’euros, soit deux fois plus que le marché de la musiqueC’est ce que révèle une étude publiée par le spécialiste du marché de l’application, l’indicateur AppAnnie.

Ce sont les clients chinois qui tirent l’activité et le marché des applications est dopé par le jeu vidéo qui pèsera très bientôt 60% de parts de marché en ligne. Cette étude ne fait que confirmer une tendance déjà bien réelle grâce, notamment, à la qualité des jeux qui s’améliore en permanence sur les télephones mobiles, au point de rejoindre, voire dépasser, celle des jeux sur PC.

Les jeux vont devenir de plus en plus connectés et de moins en moins destinés aux joueurs solitaires

Les jeux sur mobile menacent de détrôner purement et simplement les consoles de salon. Au cours des six dernières années, le marché mobile a représenté 35% des revenus mondiaux de l’industrie du jeu vidéo. Sans parler des multiplateformes.

Les jeux vidéos Fortnite et Battlegrounds sont des succès commerciaux. Et parmi les succès attendus : des jeux à réalité augmentée comme Harry Potter développé par le créateur de Pokémon Go. Un business florissant pour les créateurs de jeux, pour les créateurs d’applications et pour les publicitaires.

Selon AppAnnie, l’an prochain 60% des opérateurs feront le choix de la publicité intégrée aux applications pour monétiser leur travail. Et puis il y a les boutiques, (les boutiques "in game", intégrés aux jeux), qui proposent d'acheter des tenues pour les personnages. Le but est d'avoir la dernière tunique à la mode. Et les joueurs achètent : quand Fortnite a été lancé, 25 millions de dollars d'objets virtuels ont été vendus en 20 jours. Voilà comment on rentabilise des jeux gratuits.

Quelles évolutions peut-on attendre ?

La 5G qui arrive va accélérer la naissance de jeux aux prouesses toujours plus importantes. Ce qui pose problème aujourd’hui au développement des jeux sur mobile, c’est l’autonomie des batteries. Les créateurs n’y peuvent rien. C’est aux opérateurs de prendre le relais.

Une application de jeu vidéo sur mobile.
Une application de jeu vidéo sur mobile. (DA QING / IMAGINECHINA)