Le brief éco, France info

Le brief éco. Trump élu : quel impact sur l’économie française et la présidentielle 2017 ?

La victoire de Donald Trump à la présidentielle américaine va-t-elle s’inviter dans la campagne pour la présidentielle en France, sur le terrain économique ? La question se pose au regard des intérêts qu’entretiennent Paris et Washington.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Donald Trump élu président des Etats-Unis le 9 novembre 2016. Le candidat républicain avait présenté un programme économique plutôt protectionniste. 
Donald Trump élu président des Etats-Unis le 9 novembre 2016. Le candidat républicain avait présenté un programme économique plutôt protectionniste.  (SARAH RICE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

L'élection de Donald Trump aux Etats-Unis retentit sur le débat politique en France, notamment dans le cadre de la primaire de la droite et du centre. Elle s'invite aussi sur le terrain économique avec cette question : notre économie sera-t-elle directement touchée par la politique Trump ? 

Des secteurs économiques peuvent profiter de la politique de Trump

Les Etats-Unis sont redevenus, en 2015, le deuxième partenaire commercial de la France derrière l'Allemagne. Les Etats-Unis sont la première destination des investissements directs français à l’étranger, avec environ 165 milliards d’euros investis sur le sol américain. Environ 3 500 filiales d’entreprises françaises sont implantées aux Etats-Unis et y emploient plus de 600 000 personnes.

Attendons de voir ce que Donald Trump appliquera réellement de son discours. Le nouveau président américain n'a aucun intérêt à durcir les relations commerciales avec l'un de ses principaux partenaires économiques, et certains secteurs peuvent profiter de la politique Trump.

Les valeurs pharmaceutiques par exemple : mercredi 9 novembre, l'action Sanofi a pris près de 6%. Exit le projet d’Hilary Clinton de mettre un terme à la politique du prix libre pour les médicaments. SANOFI tire le quart de ses revenus des Etats-Unis. Colas, filiale de Bouygues, leader mondial de la construction de routes, pourra probablement tirer profit du vaste plan de travaux publics promis par Trump. Reste l’aspect protectionniste de la politique "trumpienne". Quid de l’effet d'éventuelles taxes douanières sur nos entreprises ? Quid de l’évolution des taux d’intérêt selon la politique qu’adoptera la FED, la Réserve fédérale américaine. Celle-ci restera-t-elle indépendante comme aujourd’hui ? Une remontée des taux répercutée en Europe serait négative pour nos investissements.

La crise économique et les inégalités : un enjeu en France pour 2017

Ce qui a mené Donald Trump à la victoire, c’est le ressenti des américains par rapport à leur situation économique : ils sont sortis de la crise mais avec un renforcement des inégalités sociales. C’est le gros reproche fait aux élites politiques et la France n’est pas épargnée. L’Allemagne non plus, qui est en campagne pour les élections législatives, et où les populistes sont en embuscade.

Le couple franco-allemand va-t-il en profiter pour se consolider ou est-ce que chacun des époux va tirer à lui la couverture pour ne pas perdre en compétitivité face à une Amérique qui a l’ambition de montrer les dents ? C’est l’autre leçon économique à tirer de cette nouvelle ère dans laquelle les américains ont choisi d'entrer. 

Donald Trump élu président des Etats-Unis le 9 novembre 2016. Le candidat républicain avait présenté un programme économique plutôt protectionniste. 
Donald Trump élu président des Etats-Unis le 9 novembre 2016. Le candidat républicain avait présenté un programme économique plutôt protectionniste.  (SARAH RICE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)