Le brief éco, France info

Le brief éco. Tropicana devient français, les jus de fruits aiguisent les appétits

Une page se tourne pour Tropicana, la célèbre marque de jus de fruits : elle passe sous pavillon français. Les jus de fruits sont très à la mode. La concurrence est très forte dans ce secteur.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des bouteilles de Tropicana vendues aux Etats-Unis. Photo d\'illustration.
Des bouteilles de Tropicana vendues aux Etats-Unis. Photo d'illustration. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

C’est un fonds d’investissement, PAI Partners, qui rachète Tropicana au géant américain PepsiCo pour l’équivalent de 2,8 milliards d’euros. PAI, dont le P vient de Paribas, comme la banque. Dans le monde de la finance, c’est une référence. Les entreprises dans lesquelles le fonds investit sont principalement dans l’agroalimentaire et la distribution.

Outre Tropicana, solidement implanté sur le marché français, PepsiCo lui cède aussi Naked, marque beaucoup moins connue de smoothies – ces jus de fruits et légumes frais, plutôt épais – vendus en France dans les Monoprix.

Les jus de fruits frais font saliver le monde des affaires

Les consommateurs raffolent des jus de fruits. Il suffit de regarder les frigos des supermarchés pour s’en rendre compte. Ils sont toujours plus fournis, plus colorés, avec des mélanges toujours plus originaux, même un peu loufoques. Bref, il y en a pour tous les goûts ! La concurrence est d’ailleurs très rude dans les rayons frais entre Tropicana et ses grands rivaux comme Innocent ou Andros, qui eux aussi, rivalisent d’inventivité.

Les jus de fruits frais, c’est une activité réputée très rentable, qui gagne des parts de marché sur les jus à base de concentré, et qui a, semble-t-il, accéléré sa croissance avec la crise sanitaire et les différents confinements. Pourquoi PepsiCo se sépare-t-il de marques qui marchent aussi bien ? Tout simplement parce que le roi des boissons sucrées préfère lui-même se concentrer sur des marques moins caloriques et ayant une image un peu plus saine comme SodaStream, rachetée il y a trois ans par l'Américain.

Chez PAI Partners on parle d’innover, notamment dans le domaine des jus de légumes, avec toujours cette même idée de proposer des boissons vendues au rayon frais. Ce qui nécessite une logistique bien spécifique dont le fonds d’investissement s’est fait une spécialité avec le rachat fin 2020 d’Euro Ethic Foods, le fournisseur de la partie épicerie fine du distributeur Grand Frais, des produits que l’on retrouve aussi chez Naturalia. Tout cela en faisant de Tropicana et de Naked des marques encore plus rentables comme ils en ont l’habitude, pour les céder au meilleur prix, d’ici quelques années.

Des bouteilles de Tropicana vendues aux Etats-Unis. Photo d\'illustration.
Des bouteilles de Tropicana vendues aux Etats-Unis. Photo d'illustration. (SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)