Le brief éco, France info

Le brief éco. Prime Macron : du nouveau pour les salariés jusqu’en 2022

Les entreprises vont pouvoir verser la "prime Macron" jusqu’à début 2022. On savait que le dispositif mis en place en 2019 pour répondre à la crise des gilets jaunes serait prolongé mais on n’en connaissait pas les modalités précises. On est maintenant fixés 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les agents d\'entretien travaillent dans les rues de Paris. Les agents d\'entretien font partie des métiers de deuxième ligne qui peuvent bénéficier de la \"prime Macron\". Photo d\'illustration.
Les agents d'entretien travaillent dans les rues de Paris. Les agents d'entretien font partie des métiers de deuxième ligne qui peuvent bénéficier de la "prime Macron". Photo d'illustration. (VINCENT ISORE / MAXPPP)

Les détails ont été donnés mercredi 28 avril lors d’une réunion entre le gouvernement et les partenaires sociaux sur le partage de la valeur générée par les entreprises. La prime défiscalisée d’un montant maximum de 1 000 euros sera possible jusqu’à un salaire de trois smic mensuels (4 600 euros bruts / 3 700 nets). Pour les salariés dits de la deuxième ligne, le plafond pourra être porté à 2 000 euros à condition de signer un accord d’intéressement. 17 métiers de deuxième ligne ont été identifiés, ils vont des agriculteurs aux agents d’entretien en passant par les bouchers, agents de gardiennage, ouvriers qualifiés des travaux publics, etc.

S'engager sur des actions

D’abord il faut que l’entreprise le décide. Ensuite, la société ou la branche d’activité doit formellement s’engager sur des actions de valorisation des travailleurs concernés (aménager le temps de travail, associer les collaborateurs aux prises de décisions, etc.). Cela devra être formalisé dans un accord de méthode pour organiser les discussions et, pour donner un délai de négociation suffisant au sein des entreprises, la prime pourra être versée jusqu’au début 2022, ce qui veut dire au moins le premier trimestre de l’année prochaine.

Des avantages pour les entreprises concernées

Le versement de cette prime exempte de charges est, pour le chef d’entreprise qui le décide – et dont la trésorerie le permet – un précieux outil de mobilisation des salariés. On parle également de faciliter le recours à la participation et à l’intéressement dans les entreprises de moins 50 salariés mais cela est sur du long terme et inscrit dans le temps. Plus loin que le remerciement légitime des employés impliqués pendant la crise, tout ce qui permet de fluidifier les relations entre l’entreprise et ses salariés est précieux. Les dispositifs mis en place par le gouvernement participent à cette dynamique.

Les agents d\'entretien travaillent dans les rues de Paris. Les agents d\'entretien font partie des métiers de deuxième ligne qui peuvent bénéficier de la \"prime Macron\". Photo d\'illustration.
Les agents d'entretien travaillent dans les rues de Paris. Les agents d'entretien font partie des métiers de deuxième ligne qui peuvent bénéficier de la "prime Macron". Photo d'illustration. (VINCENT ISORE / MAXPPP)