Le brief éco, France info

Le brief éco. On pourrait bientôt payer avec des "euros numériques", alternative aux cryptomonnaies

Plus besoin de porte-monnaie ou de billets, l’euro virtuel, ou "digital euro", pourrait être une réalité dans quelques années. La BCE lance une consultation publique lundi 12 octobre.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les européens pourraient bientôt payer en euro numérique.
Les européens pourraient bientôt payer en euro numérique. (RICHARD VILLALON / MAXPPP)

Va-t-on bientôt pouvoir payer en euro numérique ? La Banque centrale européenne (BCE) lance une consultation publique sur la création d'une telle devise. Une consultation de 3 mois, en même temps que des tests techniques. 

L'euro numérique permettrait à tous (ménages et entreprises) d’effectuer des paiements quotidiens rapidement, facilement et en toute sécurité. En fonction des résultats de la consultation, la BCE décidera de lancer ou non cette monnaie en milieu d’année prochaine. En réalité, elle ne verrait pas le jour avant trois ou quatre ans.

Concurrencer les cryptomonnaies

Cet euro numérique serait une nouvelle cryptomonnaie, comme le bitcoin ou la Libra. Mais alors, pourquoi la créer ? En fait, la Libra de Facebook, et toutes les autres monnaies alternatives, inquiètent les autorités publiques (les banques centrales en premier lieu). Ces monnaies créées par les géants américains du numérique sont suspectées de vouloir remplacer, à terme, les monnaies nationales comme l’euro ou le dollar. Sans parler des risques financiers que peuvent faire peser des monnaies échappant à tout contrôle des autorités de régulation. Des risques par exemple d'instabilité financière, mais aussi pour le consommateur. 

En Chine, le yuan numérique existe déjà. La monnaie virtuelle chinoise vit depuis deux ans, et elle sert déjà à payer les fonctionnaires des grandes villes. En s’y mettant aujourd’hui, l’Europe va pouvoir rattraper son retard. Mais pour ça, il va falloir convaincre l’opinion d’un tel projet. Une monnaie numérique officielle ne pourra pas se substituer du jour au lendemain aux traditionnels pièces et billets. Il faut donc anticiper technologiquement et politiquement. Sur le fond, ce projet vise aussi à renforcer le rôle et la place de l’euro sur la scène internationale.

Les européens pourraient bientôt payer en euro numérique.
Les européens pourraient bientôt payer en euro numérique. (RICHARD VILLALON / MAXPPP)