Le brief éco, France info

Le brief éco. Immobilier, c’est le moment d’acheter

Les taux d’intérêts des crédits immobiliers repartent à la baisse depuis le début de l’année. C'est donc le moment d'acheter.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une maison à vendre à Caen (Calvados).
Une maison à vendre à Caen (Calvados). (MYCHELE DANIAU / AFP)

Les foyers qui veulent devenir propriétaires de leur habitation continuent de bénéficier de conditions de financements avantageuses : les taux d’intérêts des crédits repartent à la baisse depuis le début de l’année.

Hors assurance, ces taux s’inscrivaient en moyenne à 1,46% au mois de mai contre 1,47 en avril. 0,1 point de moins sur un mois, c’est appréciable quand on veut emprunter pour investir dans l’immobilier. Ces chiffres sont publiés par l’Observatoire Crédit Logement de l’institut CSA qui fait référence sur le marché.

Un repli expliqué par des raisons majeures

Les taux d’intérêts généraux en Europe ne réagissent pas encore franchement à la hausse constatée aux Etats-Unis ; la demande de crédit diminue et la concurrence que se livrent les banques entre elles. Le crédit est la raison d’être des établissements financiers : les banques vivent du crédit et ont tout intérêt à ce que les clients soient au rendez-vous. Le problème, c’est que la demande est en baisse, à cause notamment d’une diminution des aides publiques engagée l’année dernière par le gouvernement pour la primo-accession à la propriété. Par exemple, le périmètre du PTZ – Prêt à Taux Zéro – a été rétrécis. Face à cette baisse de la demande, les banques essaient d’attirer le client en se livrant une concurrence sur les taux d’intérêt qu’elles proposent pour leur vendre du crédit. C’est à celle qui proposera le meilleur prix.

Cette situation pourrait durer si...

Tout dépend du moment où les taux vont commencer à remonter vraiment en Europe dans la foulée des Etats-Unis. Mais c'est vrai que la période est propice à l’investissement. Il faut bien voir que, quand un taux baisse, nous gagnons à la fois sur le montant du crédit et sur les intérêts d'emprunts. Chez certains foyers, cela permet de franchir le pas et de passer du "Je veux acheter" au "Je peux acheter". D’autant que les propriétaires français bénéficient aujourd’hui de taux plus intéressants que leurs voisins européens : 1,46% en moyenne en France contre 2% au Royaume-Uni et 1,8% en Allemagne.

Une maison à vendre à Caen (Calvados).
Une maison à vendre à Caen (Calvados). (MYCHELE DANIAU / AFP)