Le brief éco, France info

Le brief éco. Engie verdit son offre d’électricité

Le groupe Engie va désormais proposer à tous ses nouveaux clients de l’électricité verte, une énergie exclusivement fournie par du renouvelable. Une petite révolution dans la distribution énergétique en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Isabelle Kocher, directrice générale d\'Engie, va porter les ambitions du groupe en matière d\'électricité renouvelable  
Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, va porter les ambitions du groupe en matière d'électricité renouvelable   (ROMUALD MEIGNEUX/SIPA)

C’est un signal fort. On le voit avec le réchauffement climatique : les questions liées à l’énergie entraînent une véritable révolution dans les esprits partout dans le monde. Une mutation que compte accompagner le groupe Engie, aujourd’hui numéro 2 du marché de l’électricité en France derrière EDF.

Un positionnement dans un futur décarboné

L’énergie, c’est la souveraineté d’un État par excellence. Sans énergie, il n'y a pas de développement, pas de santé, pas d’éducation, pas de paix. Or, aujourd’hui, l’énergie est entre les mains de quelques pays. Demain, si l’énergie solaire devient économiquement exploitable, pratiquement chaque pays pourra disposer des ressources dont il a besoin. Tout cela dans un monde de plus en plus décarboné. C'est dans cette perspective qu’Engie, ex-GDF Suez, inscrit sa stratégie industrielle. L’entreprise commence à l’appliquer par son territoire, la France.

Le fruit de lourds investissements

La moitié de la production d’Engie en matière de courant électrique est déjà d’origine renouvelable. C’est le fruit d’investissements importants déjà réalisés dans les énergies bas carbone. D'autres investissements sont prévus puisque d’ici cinq ans, le groupe veut pratiquement multiplier par quatre ses capacités de production solaire en injectant 15 milliards d'euros dans les projets. Engie, qui ne fournit pas que du gaz, prévoit également de doubler son parc éolien et de mettre en place d’autres produits en comme le développement des batteries, considérant le stockage comme la technologie du futur.

Stratégie commerciale et… de communication ?

Le groupe entend gagner un million de nouveaux clients en France d’ici la fin 2017. Les anciens contrats auront également la possibilité de basculer vers la fourniture de courant renouvelable et cela, sans surcoût, promet le groupe. La stratégie de l’entreprise va bien au-delà de la simple communication. Sur le fond, Engie, dont l’État est actionnaire à hauteur de quelque 30%, entend devenir le chef de file mondial de la transition énergétique avec l'objectif de gagner des marchés pour faire vivre les 150 000 employés du groupe dans 70 pays.

Cette stratégie est défendue par une femme – elles ne sont que deux dans le club très masculin du CAC 40 – : Isabelle Kocher préside aux destinées du groupe depuis le mois de mai dernier. C’est à elle que revient désormais de porter toutes ces ambitions.

 

Isabelle Kocher, directrice générale d\'Engie, va porter les ambitions du groupe en matière d\'électricité renouvelable
 
Isabelle Kocher, directrice générale d'Engie, va porter les ambitions du groupe en matière d'électricité renouvelable   (ROMUALD MEIGNEUX/SIPA)