Le brief éco, France info

Le brief éco. Danone, un pas de plus dans l’univers américain

La multinationale française de l’agroalimentaire Danone rachète le leader américain du secteur, WhiteWave. Danone devient ainsi numéro un des produits laitiers aux Etats-Unis.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des yaourts Danone.
Des yaourts Danone. (MAXPPP)

Mercredi 12 avril, Danone devient officiellement numéro un des produits laitiers aux Etats-Unis. La multinationale française de l’agroalimentaire rachète le leader américain du secteur, WhiteWave. Une opération qui en dit long sur l’appétit grandissant du groupe. Il aura fallu neuf mois pour que les ultimes négociations donnent naissance à ce mariage de raison.

Danone met la main pour 12,5 milliards de dollars sur WhiteWave, spécialisé dans les produits laitiers bio et d’origine végétale. C’est la plus grosse opération de rachat depuis dix ans. Il faut dire que la mariée est belle : capitalisation boursière de 10 milliards de dollars, chiffre d’affaires de 4 milliards et 5 300 salariés. Les autorités de la concurrence américaines ont donné leur feu vert au couple pour convoler en justes noces. Donc tout va bien.

Un point pris sur la concurrence

C'est une superbe opération pour Danone face à la concurrence. Elle va permettre à Danone de doubler sa taille sur le continent nord-américain, et de figurer dans les quinze premières entreprises agro-alimentaires aux Etats-Unis.

Les grands groupes du secteur se livrent aujourd’hui une bataille sans merci. Coca Cola vient de racheter pour près de 600 millions de dollars la filiale lait de soja d’Unilever en Amérique latine, General Mills (qui commercialise la marque Yoplait), a raté le virage du yaourt grec. Après le pétrole, le marché du lait est devenu le nouvel univers impitoyable.

Le marché outre-Atlantique est estimé à quelque 21 milliards de dollars. Les Américains mangent en moyenne 8 kg de yaourt par an. La bataille se joue sur le terrain du bio mais, surtout, des protéines végétales. Aux Etats-Unis, de plus en plus de consommateurs ont une réelle aversion au lactose et aux matières grasses avec leur dose supposée d’antibiotiques. On ne se refait pas au pays du fromage pasteurisé.

Un tremplin pour d’autres acquisitions

La Chine est un autre pays que le groupe français regarde de très près sur ce segment de consommation. Autant de terrains de jeu sur lesquels les concurrents vont aller se développer aussi. La différence se fera par l’innovation. Et il ne faut pas oublier l'Europe. Si les Américains consomment 8 kg de yaourts par an, les Européens en sont à 30 kg chaque année.La dernière campagne américaine de Danone n’est qu’une nouvelle tête de pont pour poursuivre son offensive internationale.

Des yaourts Danone.
Des yaourts Danone. (MAXPPP)