Santé : un état psychologique négatif fait vieillir plus rapidement l'organisme, selon une étude

écouter (2min)

Selon cette étude, il n’y a pas que le nombre d’années qui fait vieillir l’organisme, il y a aussi le fait de ne pas avoir le moral.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une personne âgée. (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)

Les personnes malheureuses et inquiètes vieillissent plus vite. Ça peut sembler intuitif, mais là, on a des chiffres. Des chercheurs des universités de Hong Kong en Chine, et de Stanford aux État-Unis, se sont intéressés à la situation de 4 800 adultes chinois de plus de 45 ans, pour la plupart en bonne santé, et ont établi qu'à partir de cet âge le fait de se sentir triste, anxieux, ou seul, se voit dans le vieillissement physique de notre organisme. Un état psychologique négatif, ajoute selon eux, 18 mois à notre âge biologique .

L'étude s’est basée à la fois sur la date de naissance des participants, des questionnaires décrivant leur état psychologique, leurs antécédents médicaux, leur mode de vie et enfin sur différents résultats d’analyses : prises de sang, tension artérielle, rythme cardiaque, capacité respiratoire, indice de masse corporelle notamment. Autant de mesures, qui donnent une sorte d'horloge du vieillissement.
En comparant ces données, les chercheurs ont constaté (ou pas) le décalage avec l'âge inscrit sur la carte d’identité.

Une vie régulière et équilibrée ralentit le vieillissement

 Les maladies et le mode de vie accélèrent aussi le vieillissement. Le tabagisme  et le stress accélèrent aussi le vieillissement. Cette équipe a établi que le stress répété peut rajouter trois ans de vieillissement supplémentaire à l'organisme quand on arrive à l'âge de la retraite. Plus surprenant, la solitude fait aussi vieillir plus vite.
Ces chercheurs ont établi une corrélation entre la vie de célibataire et un vieillissement supplémentaire de cinq mois, en moyenne.

L'étude ne s’est pas penchée sur la qualité de la relation entre les conjoints,
mais visiblement, la vie de couple permet d’avoir (en tous cas dans ce panel chinois), une vie plus régulière et plus équilibrée qui ralentit le vieillissement.
Conclusion générale de ces chercheurs : la protection de la santé psychologique, des soutiens familiaux et des relations sociales peuvent être considérées comme des mesures anti-âge. Il est essentiel d'en tenir compte pour la santé des retraités. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.