Santé : comment prévenir la maladie d'Alzheimer ?

écouter (3min)

Mardi 21 septembre, c'est la journée mondiale de lutte contre la maladie d’Alzheimer. Une maladie qui touche 900 000 personnes en France.  Alors que l’on ne dispose quasiment d’aucun traitement permettant de ralentir son évolution, la recherche met aussi l’accent sur la prévention.

Article rédigé par
Anne Le Gall - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une personne âgée est tenue par la main par une aide à domicile. (SALESSE FLORIAN / MAXPPP)

Selon enquête IFOP pour la fondation Médéric Alzheimer, moins d’un Français sur dix affirme connaître les moyens de prévenir la maladie d'Alzheimer. Pourtant ces dernières années, plusieurs études ont établi que 40% de cas de démence pourraient être évités ou fortement retardés en écartant une dizaine de facteurs de risque : il s’agit notamment de l’hypertension, du diabète de type 2, de l'obésité, de la consommation excessive d’alcool, du tabagisme, du manque de sommeil et de la pollution de l’air.

Parmi les facteurs protecteurs on trouve à l’opposé l’exercice physique et une alimentation de type méditerranéen (à base de fruits et légumes, de poisson et d’huile d’olive). Enfin plusieurs travaux ont aussi montré que le fait d’avoir un bon niveau d'étude ou des activités intellectuelles ou culturelles permet de résister plus longtemps aux atteintes cognitives car les connexions neuronales restent performantes plus longtemps.

Si l’on n’a pas pris de bonnes habitudes avant 50 ou 60 ans, on peut rattraper son retard. C’est une autre bonne nouvelle qui a été confirmée cet été par une équipe de chercheurs américains de Chicago : ils ont suivi pendant sept ans 1 900 personnes âgées en moyenne de 88 ans et il ressort que lire, jouer à des jeux de société, écrire des lettres, permet de retarder de cinq ans les signes cliniques de la maladie d’Alzheimer, quel que soit le niveau d 'étude au départ.
Il n’est donc jamais trop tard pour se stimuler intellectuellement. D'autres études ont montré que cela vaut aussi pour des activités comme le jardinage, le bricolage ou le tricot… De façon générale, garder une vie sociale et préserver le bon état de ses sens notamment la vue et l'ouïe sont des facteurs protecteurs.

On peut retarder la maladie mais pas la prévenir totalement  

La maladie d'Alzheimer démarre souvent 20 ans avant qu’elle ne se manifeste. Il est très compliqué d’agir en amont. Mais étant donné le vieillissement de la population, réussir à retarder les symptômes ne serait-ce que de cinq ans, c’est déjà énorme pour préserver un certain niveau d’autonomie. Par ailleurs, les chercheurs travaillent aussi sur le dépistage précoce de la maladie. 

La recherche avance, sur l’identification de biomarqueurs, des molécules qui circulent dans l’organisme, et qui permettent  de repérer des lésions dans le cerveau : aujourd’hui ce diagnostic précoce peut se faire grâce à une  ponction lombaire ou grâce à l’imagerie médicale mais la recherche avance pour que ce dépistage puisse se faire grâce à une simple prise de sang. Cette technique n’est pas encore fiable au niveau individuel, mais c’est une piste prometteuse. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Le billet sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.