Santé : à quand un vaccin antigrippe universel ?

écouter (3min)

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière va débuter vendredi 22 octobre. La crise sanitaire a boosté l’innovation pharmaceutique. À quoi pourrait ressembler le vaccin antigrippe du futur ?

Article rédigé par
Anne Le Gall - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une dose de vaccin antigrippe. (G?RARD HOUIN / MAXPPP)

L'efficacité du vaccin contre la grippe aujourd’hui varie de 40 à 60% selon les années et les  tranches d'âges. Il y a donc une marge d'amélioration. Rappelons que le vaccin antigrippe est fabriqué à partir de souches inactivées du virus, c’est donc une forme affaiblie du virus qui apprend à l'organisme comment se défendre.

Une première innovation apparaît déjà cette année : un nouveau vaccin à haute dose, produit par Sanofi, sera proposé aux plus de 65 ans. Dans ce vaccin, la quantité de principe actif a été multipliée par quatre, ce qui permet de faire grimper la protection de 25%. C’est utile pour les plus âgés, car leur système immunitaire a besoin d'être davantage stimulé.

On entend de plus en plus parler aussi d’un vaccin à ARN messager contre la grippe. il permettrait  d'améliorer l’efficacité du vaccin et de s’adapter à l'émergence de nouvelles souches de virus grippaux. Il ne devrait apparaître que d'ici deux ou trois ans – au mieux – estime le professeur Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon, car il faudra quand même introduire quatre ARN messagers différents dans le mélange pour lutter au moins contre quatre familles de virus grippaux qui cohabitent l’hiver. C’est donc encore un peu plus technique que le vaccin contre le coronavirus. De plus, il faut garder en tête que mettre au point un vaccin en un an seulement, comme on l’a fait pendant la crise sanitaire,  ça reste très exceptionnel.

Un vaccin contre la grippe et le Covid : trop tôt pour le dire

Quant aux vaccins combinés grippe et Covid, pourquoi pas. Mais là encore il y a des incertitudes : on ne sait pas si c’est efficace de mélanger dans une même seringue un vaccin à ARN messager contre le Covid-19 et un vaccin à virus inactivé classique contre la grippe. Aurons-nous vraiment besoin d’un rappel contre le Covid tous les ans comme pour la grippe ? Y aura- t-il réellement un intérêt à commercialiser un vaccin combiné ? C’est encore un peu tôt pour le dire.

Le vaccin universel contre la grippe évidemment les médecins en rêvent. Parce qu’aujourd’hui il faut effectivement remettre le vaccin antigrippe à jour, tous les ans, en fonction des souches dominantes qui circulent. L’idéal serait donc d’utiliser un fragment du virus commun à toutes les souches pour provoquer une réponse immunitaire qui protège durant plusieurs années. Sur le papier c’est possible, mais c’est techniquement compliqué. Pour l’instant, malgré dix ans de recherche, le vaccin antigrippe universel reste encore de la fiction.



Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.