Le billet vert, France info

Le billet vert. Opération recyclage des mégots chez les buralistes

Les cigarettiers estiment que 30 milliards de mégots sont jetés dans l'environnement chaque année en France.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Résultat d\'un ramassage de mégots à Vesoul (Haute-Saône).
Résultat d'un ramassage de mégots à Vesoul (Haute-Saône). (Jean-François Fernandez JEAN FRANCOIS FERNANDEZ - RADIO FRANCE)

Des buralistes parisiens ont lancé cette semaine une opération de recyclage un peu particulière. Pendant 10 jours, ils vont récolter les mégots de leurs clients. Chaque année, la mairie de Paris en ramasse 350 tonnes et leur impact sur l’environnement est majeur.

Le tabac est l'une des premières causes de cancer évitable. Mais il y a un autre geste qui fait mal aujourd'hui : celui de jeter son mégot par terre, parce que le filtre n'est pas en coton mais en plastique, en acétate de cellulose. Il contient près de 4 000 substances chimiques, il polluera au moins 500 litres d’eau avant de finir par exemple dans l’estomac d’un beau goéland. Les fabricants de tabac estiment que 30 milliards de mégots sont jetés dans l'environnement chaque année en France. Mais ne pas jeter son mégot par terre, c'est aussi éviter une amende de 68 euros à Paris, Montpellier, Biarritz, Lille notamment.

Buralistes collecteurs

Même si cela fait longtemps que les commerçants distribuent des cendriers de poche, ce qui est nouveau chez ces 16 buralistes du 9e arrondissement de Paris, comme pour une centaine en France, c’est que pendant 10 jours, ils auront une borne de collecte dans leur magasin pour que les fumeurs rapportent leurs mégots. Ils seront ensuite récupérés par l’entreprise Mé GO, située à Bourg-Blanc dans le Finistère. Elle les transforme là-bas en pots à crayons et en mobilier urbain comme des bancs.

La loi anti gaspillage impose une filière dès l'an prochain

Il y a deux autres entreprises sur ce secteur, Cyclope et Eco mégot. Elles ne recyclent pas, du moins pas encore, mais proposent leurs mégots comme combustibles pour les fours des cimenteries. Le recyclage est encore très gourmand en eau et elles attendent de savoir si le mégot est classé comme un déchet dangereux. Dans ce cas, fini les possibilités de recyclage, leur traitement sera strictement encadré.

Autre question plus éthique : recycler un déchet alors que la politique de santé publique c’est plutôt de le faire disparaître, est-ce que cela vaut le coup ? Et en attendant il se passe quoi pour les oiseaux marins ? Pendant longtemps, il n'était même pas question de distribuer des cendriers de poche. C’était vu comme une incitation à fumer. La loi contre le gaspillage de Brune Poirson aura levé ce tabou mais ces entreprises attendent de savoir maintenant comment elle va organiser la filière qui doit se mettre en place dès l’an prochain.

Résultat d\'un ramassage de mégots à Vesoul (Haute-Saône).
Résultat d'un ramassage de mégots à Vesoul (Haute-Saône). (Jean-François Fernandez JEAN FRANCOIS FERNANDEZ - RADIO FRANCE)