Le billet vert, France info

Le billet vert. La 5G pas reçue 5 sur 5

L'électrosensibilité est une maladie actuellement non reconnue par l'OMS qui serait due aux ondes électromagnétiques. La première journée mondiale de protestation contre la 5G mobilise ce samedi 25 janvier toutes les associations inquiètes des conséquences que la 5G aurait sur la santé et l'environnement. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Signalétique 5G sur un stand au salon Mobile World Congress de Barcelone, février 2019
Signalétique 5G sur un stand au salon Mobile World Congress de Barcelone, février 2019 (JÉRÔME COLOMBAIN / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Ce samedi 25 janvier se tient la première journée mondiale de protestation contre la 5G, (cinquième génération de mobile) un déploiement qui révolutionne la téléphonie mobile mais qui inquiète des associations sur les conséquences qu’elle aurait sur la santé et l’environnement. 

Smartphone outil génial ou danger quotidien pour la santé ?  

Le smartphone, produit commercialisé depuis seulement 12 ans est aujourd’hui utilisé par plus de 4 milliards d’individus dans le monde. Un tel déploiement a révolutionné la téléphonie mobile et les moyens d’informations et de communication. Néanmoins, son utilisation inquiète de plus en plus des associations sur les conséquences qu’auraient les smartphones et les ondes qu’ils utilisent sur la santé et l’environnement.  

D’après l’Anses (l’Agence nationale de sécurité sanitaire), 5% de la population française souffre de troubles ou de douleurs qui pourraient être dus aux ondes électromagnétiques. À l’occasion de la journée mondiale de protestation contre la 5G, des spécialistes de plus de 200 pays se sont rassemblés pour travailler sur la question.  

Pour Pierre-Marie Théveniaud, biologiste et président de l’association Robin des Toits, "Il n’y a aucun doute, les ondes sont la cause de troubles de la santé. Certaines personnes sont atteintes d’électro hypersensibilité aux ondes émises par les nouvelles technologies. Cela passe par des symptômes caractéristiques et peut avoir des conséquences grave sur la santé et l’insertion sociale".  

Troubles du sommeil, violents maux de tête, vertiges, tachycardie, troubles de l’apprentissage sont les symptômes de l’électro hypersensibilité. Quand on a une électro hypersensibilité grave, les gens ne peuvent plus vivre chez eux, ne peuvent plus prendre de transports, enfin c’est quelque chose de grave, et là ça touche des millions de personnes.   

Pierre-Marie Théveniaud, président de l'association Robin des Toits, biologiste

Enjeux économique contre écologie  

Mais comme souvent, dans les produits commercialisés - aux intérêts économiques considérables - les études sont contradictoires. Les uns affirment qu’ils n’y pas de preuves formelles d’incidences sur la santé, les autres affirment le contraire, notamment lorsqu’ils défendent les personnes électro-sensibles qui sont de plus en plus reconnues par la médecine du travail.  

Dans le doute, un certain nombre de députés français et européens s’inquiètent de cette augmentation des rayonnements ambiants due à la 5G. Ils réclament un moratoire avant le déploiement généralisé, ce que font déjà un certain nombre de villes en Europe. La députée Européenne Michèle Rivasi fait partie de ceux-là, ajoutant que cela pourrait affecter la santé mais également augmenter la consommation d’énergie.  

Pour Catherine Gouhier, responsable mesures et recherche au CRIIREM, centre de recherche et d' information indépendant sur les rayonnements électro-magnétiques non ionisants, "Les deux problèmes principaux liés au déploiement des technologies à ondes électromagnétiques sont l’absence de législation concernant leur mise en service, mais également l’impossibilité actuelle de s’en défendre".

Il faudra changer de portable ?

Par ailleurs, les téléphones des générations précédentes vont devenir obsolètes et moins compétitifs car ces nouveaux réseaux mobiles ne s'appuient pas sur les mêmes fréquences. La 5G va produire des centaines de millions de nouveaux appareils et des dizaines de millions d’antennes. Des centaines de millions d'appareils deviendront donc autant de déchets peu recyclables. On estime que plus de 700 millions de téléphones sont jetés chaque année, la plupart dans les pays du Sud qui tentent de récupérer quelques matériaux rares, avec des incidences sur la santé.

D’un point de vue énergétique, même constat. On estime que la mise en service de cette technologie entraînera inévitablement une augmentation de la consommation et de la production d’énergie. Près de 15% de la production électrique mondiale seront alors utilisés par les objets connectés. Et des projections semblent se confirmer si rien n’est fait, à 25%, en incluant les méga-serveurs ! Finalement, c'est un choix de société.   

Deux ONG ont annoncé ce vendredi 24 janvier un recours en justice contre l’appel à candidatures lancé en décembre pour l’attribution des fréquences 5G. 

Signalétique 5G sur un stand au salon Mobile World Congress de Barcelone, février 2019
Signalétique 5G sur un stand au salon Mobile World Congress de Barcelone, février 2019 (JÉRÔME COLOMBAIN / FRANCEINFO / RADIO FRANCE)