Le billet sciences, France info

Le billet sciences. Pourquoi l’hydrogène est-elle une source d'énergie intéressante ?

Le gouvernement dévoile jeudi le détail de son plan de relance de 100 milliards avec notamment deux milliards prévus pour la filière hydrogène. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un chauffeur de taxi de la compagnie Hype fait le plein d\'hydrogène. Photo d\'illustration.
Un chauffeur de taxi de la compagnie Hype fait le plein d'hydrogène. Photo d'illustration. (EMILIE DEFAY / FRANCE-BLEU 107.1)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le gouvernement dévoile jeudi 3 septembre le détail de son plan de relance de 100 milliards avec notamment deux milliards prévus pour la filière hydrogène. Pourquoi l’hydrogène est aujourd'hui une source d'énergie intéressante ? 

On va repartir en cours de physique-chimie de 4ème pour revoir le tableau périodique des éléments, le tableau de Mendeleïev. L'hydrogène est le premier tout en haut, le H. Le plus simple : un proton, un électron. En plus, il a de l'hydrogène partout dans l'univers et sur Terre. Il dégage beaucoup d'énergie : quatre fois plus que le charbon et trois fois plus que le pétrole. Si on arrive à l'exploiter il y a de quoi nous chauffer, nous éclairer, nous transporter. 

Meilleure maîtrise du risque


C'est vrai que l'hydrogène est très inflammable, voire explosif au contact de l'oxygène. La bombe H ou encore l'explosion du ballon dirigeable d'Hindenburg en 1937 près de New York avait un peu signé la fin de la technologie à l'époque. Mais aujourd'hui, on maîtrise beaucoup plus ces fuites et sa production. En général ses défenseurs font la comparaison avec une voiture thermique où on est quand même assis au-dessus d'un réservoir d'essence à laquelle on met le feu.

  
Hydrogène noir, hydrogène vert


L'hydrogène à l'état pur n'existe pas. Il est toujours associé à un autre élément comme le carbone par exemple. Aujourd'hui, il produit principalement à partir de gaz ou de charbon. Tout ça n’est pas très bon pour le climat. Mais il y a une autre façon de le produire, par électrolyse de l'eau. Il faut donc de l’electricité et quand elle est produite avec des énergies renouvelables, c’est encore plus vertueux. D’autant qu’on stocker cet hydrogène dans une batterie pour refaire de l’électricité ensuite comme une pile rechargeable. Vous voyez l'astuce avec le solaire et l'éolien ? Cela permet d’avoir de l’énergie même quand il n’y a pas de vent ou de soleil.

Et il y a déjà des tas d'applications : des vélos, des bateaux, des trains à hydrogène circulent déjà en Allemagne, des taxis dans Paris avec une station-service pas très loin de la Maison de la Radio. En plus, il ne sort que de la vapeur d’eau de leur pot d’échappement, c’est donc aussi donc beaucoup mieux pour la pollution de l’air. Et puis nous avons de petits champions français sur le secteur comme l’entreprise Mc Phy située dans la Drôme. Elle permet par exemple à des chalets d’alpage, qui ne sont pas raccordés au réseau électrique, de se débarrasser leur vieux moteur diesel pour s’éclairer et se chauffer grâce à une petite éolienne et son système à hydrogène.

Un chauffeur de taxi de la compagnie Hype fait le plein d\'hydrogène. Photo d\'illustration.
Un chauffeur de taxi de la compagnie Hype fait le plein d'hydrogène. Photo d'illustration. (EMILIE DEFAY / FRANCE-BLEU 107.1)