Le billet sciences, France info

Covid-19 : les chercheurs japonais trouvent un mécanisme qui bloque le virus

Des chercheurs japonais viennent d’identifier une protéine capable de bloquer le développement du virus dans nos poumons. Un nouvel espoir de traitement est en vue.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un laboratoire de recherche surle Covid-19 à Tokyo (Japon). Photo d\'ilustration.
Un laboratoire de recherche surle Covid-19 à Tokyo (Japon). Photo d'ilustration. (DAVID MAREUIL / ANADOLU AGENCY)

Ces chercheurs de l’université d’Hokkaido au Japon ont compris le mécanisme qui empêche le virus de se répliquer dans nos cellules. Ils viennent de publier leurs résultats dans la revue Nature Immunology pour expliquer le rôle clé de la protéine appelée RIG 1. Elle agit comme un système d’alarme de la cellule quand elle est attaquée par un virus. Elle le reconnaît et elle déclenche la réponse immunitaire. Ces chercheurs ont vu, sur des cellules humaines de culture, que même si la réponse immunitaire n’est pas déclenchée quand cette protéine est suffisamment présente, le virus ne se réplique pas.

Les chercheurs pensent que cela peut en particulier aider les patients atteints de BPCO : la broncho-pneumopathie chronique obstructive. Une maladie qui concerne près de 3,5 millions de personnes en France et qui provoque 17 000 décès par an. Une des fameuses comorbidités qui rend ces personnes particulièrement à risque de faire une forme grave du coronavirus. Ils estiment qu’en remontant le taux de cette protéine RIG 1 chez ces personnes, avec un traitement à base de trétinoïde, une forme de la vitamine A, ils peuvent limiter la réplication du virus dans les cellules pulmonaires. Mais évidement c’est une hypothèse de laboratoire qui reste à vérifier dans la vraie vie. 

Les recherches de traitements se poursuivent

La recherche sur les traitements préventifs n’a pas été stoppée par l’arrivée des vaccins. Si le repositionnement de médicaments existants n'a pas été complètement concluant, les laboratoires travaillent aussi sur de nouveaux traitements pour lutter contre la maladie dès les premiers symptômes, voire avant qu’ils ne se déclenchent. La plupart des recherches utilisent le mécanisme découvert par nos chercheurs japonais.

Comment empêcher la réplication du virus ? Comment mettre des bâtons dans les roues à ses enzymes qui utilisent nos cellules pour reproduire cet hôte indésirable dans nos organes et en particulier dans nos poumons ? Que ce soit face aux variants du coronavirus ou pour les personnes qui ne pourront pas être vaccinées en raison contre-indications médicales, les vaccins ne sont pas l'unique solution. La recherche sur le sujet n’a pas baissé les bras. Une centaine de volontaires testent déjà des comprimés d’un anti-viral d’un nouveau genre mis au point par le laboratoire Pfizer pour voir s’il n’a pas d’effets secondaires et s’il est efficace. Il espère pouvoir donner des résultats d’ici un an.   

Un laboratoire de recherche surle Covid-19 à Tokyo (Japon). Photo d\'ilustration.
Un laboratoire de recherche surle Covid-19 à Tokyo (Japon). Photo d'ilustration. (DAVID MAREUIL / ANADOLU AGENCY)