Covid-19 : faut-il porter un masque dans les salles de sport ?

écouter (3min)

Les salles de sport rouvrent mercredi à tous les publics. Le port du masque y est obligatoire lorsque l'on se déplace dans la salle, mais pas pendant l'exercice physique. Cette question a beaucoup animé les chercheurs et les ingénieurs.  

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une salle de sport a testé le masque pour les sportifs.  (SERGE MERCIER / MAXPPP)

C'est l'heure de la réouverture. Les salles de sport peuvent à nouveau accueillir du public à partir de mercredi 9 juin. Le déconfinement se poursuit en France et l'épidémie de coronavirus continue sa décrue. Les établissements sportifs espéraient pourtant rouvrir plus tôt. Le monde du sport a même tenté de trouver des solutions avec des gestes barrières adaptés.

>> Déconfinement : restaurants et cafés rouvrent leurs salles aujourd'hui, le couvre-feu repoussé à 23 heures

De nombreux acteurs du sport se sont mobilisés dès l'an dernier pour la fabrication de masques spéciaux pour les activités physiques. Décathlon, Proneem, Baran... Ces fabricants d’articles de sport ou de textile ont fait homologuer leurs produits par l’Afnor et la Direction générale de l’armement. Ils sont filtrants, en ne laissant pas passer les particules de plus de trois microns. Ils sont aussi respirables pour permettre d’avoir au moins 200 ml d’oxygène par seconde. L'essentiel est qu’ils ne collent pas au visage à cause de la sueur et qu’ils n’empêchent pas l’air d’entrer et sortir. Mais désormais, avec le recul de l'épidémie, les commandes s’annulent les unes après les autres.

Les salles de sport sont des lieux de contamination

Une salle de sport est à l'origine d'un des plus grands clusters du Canada cet hiver. Même en été, lorsque le virus circule moins, ces lieux clos, où l’on ventile beaucoup, restent des endroits propices aux contaminations. En juillet dernier, un cluster avait été détecté à Carpentras, dans le Vaucluse. L’Agence régionale de santé avait trouvé une dizaine de cas positifs ayant fréquenté cette salle. Le propriétaire avait dû fermer son établissement pendant deux semaines, le temps de désinfecter et de revoir ses protocoles avec plus d’aération et d’espace entre les clients.

Dans ces conditions, faut-il porter un masque quand on fait du sport ? C'est un débat entre les infectiologues, qui vous diront que c’est un bon geste barrière face au virus, même s’ils insistent sur l'aération des pièces, et les médecins du sport, qui vous diront que ce n’est pas très bon pour le système cardiovasculaire, même s’ils préfèrent que l’on fasse de l’exercice avec un masque plutôt que pas d’exercice du tout.

L'Organisation mondiale de la santé a tranché en déconseillant le port du masque en décembre dernier pour les activités sportives. Une petite étude publiée dans le British Journal of Sport Medicine le mois dernier a testé les performances d’une trentaine de personnes s’entraînant sur un tapis de course avec ou sans masque. Il a réduit leur capacité maximale de consommation d’oxygène, de rythme cardiaque, mais aussi légèrement leur temps de course. Les participants ont surtout ressenti comme de la claustrophobie. Si aujourd’hui l’épidémie décroit grâce au beau temps et à la vaccination, pour beaucoup de chercheurs, la question du masque en intérieur des salles de sport se reposera l’hiver prochain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.