Climat : en France, l'année 2021 a été en moyenne plus fraîche que 2020

écouter (3min)

Le bilan météorologique de Météo France pour l'année 2021 montre que celle-ci a été plus fraîche que 2020, contrairement aux relevés mondiaux selon lesquels 2021 sera parmi les dix années les plus chaudes enregistrées sur la planète.

Article rédigé par
Anne Le Gall - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des personnes marchent sous la pluie, le 4 août 2021 (illustration). (RICHARD BRUNEL / MAXPPP)

Alors que 2021 est parmi les dix années les plus chaudes jamais enregistrées dans le monde, selon les informations révélées par franceinfo mercredi 15 décembre, la France a eu, de son côté, plus froid. En effet, les températures ont été plus basses qu'en 2020, classant l'année 2021 comme la 21e plus chaude depuis 1900. Cependant, les températures ont quand même augmenté de 0,2 degré par rapport à il y a 20 ou 40 ans.

Cette fraîcheur en 2021 est notamment due à un enneigement exceptionnel, du gel tardif début avril puis un été arrosé et frais dans le nord de la France à cause de la "goutte froide". Cependant, les moyennes de températures dans l'Hexagone cachent en réalité de très gros contrastes, avec 830 records de chaleurs battus localement en France.

Le nord de la France plus ensoleillé que d'habitude

Côté ensoleillement, c'est Marignane (Bouches-du-Rhône) qui détient le record 2021 de la ville la plus ensoleillée de l'Hexagone, alors que Brest (Finistère) est la ville qui a le moins vu le soleil. La ville bretonne a cependant bénéficié de 8% d'ensoleillement supplémentaire. C'est d'ailleurs un autre fait marquant de 2021 : le nord de la France a davantage profité du soleil cette année, contrairement au sud qui en a plutôt moins profité. 

L'Hexagone fait cependant figure d'exception puisque la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion ont connu une année de sécheresse. Hors de nos frontières, la Grèce, l'Italie ou encore l'Espagne ont traversé un été beaucoup plus chaud. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.