Le billet sciences, France info

100 millions de téléphones portables dorment dans les tiroirs des Français au lieu d'être recyclés

Ce sont les chiffres d'Ecosystem, l'organisme chargé de la collecte, la dépollution et le recyclage des équipements électriques et électroniques, que révèle franceinfo jeudi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Téléphones portables (illustration).
Téléphones portables (illustration). (MARTINE BRÉSON / FRANCE BLEU / RADIO FRANCE)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Chaque année, les Français revendent ou donnent entre six et neuf millions de téléphones d'occasion, selon les chiffres d'Ecosystem, l'organisme qui organise et développe la collecte, la dépollution et le recyclage des équipements électriques et électroniques en France. Mais dans le même temps, 20 millions de nouveaux téléphones arrivent sur le marché. Et 100 millions de téléphones portables dorment dans les tiroirs des Français au lieu d'être recyclés.

Il y a donc encore un gisement important que doit capter Ecosystem. L'organisme incite donc les utilisateurs à envoyer leur téléphone gratuitement par la Poste. Il leur suffit pour cela d’aller sur le site jedonnemontelephone.fr et d’imprimer une étiquette à coller sur une enveloppe.

Recyclage et réinsertion

Ces téléphones sont ensuite, soit désossés pour en recycler certaines matières, soit réparés et reconditionnés pour être revendus. Ce travail n'est pas réalisé à l'autre bout du monde, mais en France, au Pin (Loire-Atlantique), entre Nantes et Angers, sur le site des Ateliers du bocage, propriété du réseau d’Emmaüs. Cette activité permet à des personnes en insertion professionnelle de retrouver le chemin de l'emploi, après avoir été formées aux métiers de l’électronique, du numérique ou de la logistique.

L'année dernière, Ecosystem a collecté 604 000 tonnes d'équipements électriques (machines à laver, réfrigérateurs, sèche-cheveux, ordinateurs ou encore téléphones portables). En 2019, la collecte a progressé de 5% par rapport à l'année précédente, sauf en ce qui concerne les écrans et les téléphones portables dont la collecte est en recul.

Téléphones portables (illustration).
Téléphones portables (illustration). (MARTINE BRÉSON / FRANCE BLEU / RADIO FRANCE)