Le 17 / 20 numérique, France info

Miitomo : le réseau social sauce Nintendo

Le japonais Nintendo a lancé avec succès sa première application mobile, un réseau social basé sur des petites questions entre amis.

(©)

Elle vient d'arriver en Europe sur Android et iOS, et c'est déjà un joli succès : disponible depuis le 17 mars au Japon et depuis 2 jours en France, Miitomo compte déjà plus de 3 millions de téléchargements dans le monde. Mais on n'en attendait pas moins d'une application gratuite pensée par l'entreprise japonaise.

Avec Miitomo, on ne croisera ni Zelda ni Mario, sauf au rayon "costumes". Non, Nintendo a décidé de tout miser sur l’ADN des smartphones, ces véritables ordinateurs mobiles dédiés à la communication : Miitomo  est donc un réseau social.

Et un réseau social sauce Nintendo, c'est avant tout loufoque et dédié aux petites choses de la vie. Après avoir créé un avatar forcément trop mignon, et qyi parle, l’application nous pose des questions :

  • Quel est le dernier film que tu as vu ?

  • Quel est ton plat préféré

  • Combien de frères et sœurs as-tu ?

  • Qu'est-ce qui t'as marqué le plus récemment ?

  • Qu’est-ce qui te passionne en ce moment ?

    Toutes ces informations personnelles, Miitomo va les croiser avec vos amis. L'application permet aussi (surtout) de partager des photos doux dingues sur d'autres réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. De trop rares mini-jeux animent l'ensemble où le seul but finalement est d'accumuler des points et de rire des réponses de voisin.

    Attention, l’application est officiellement interdite aux moins de 13 ans et si elle est gratuite, il y a des achats dans l’application, pour s'offrir une nouvelle tenue sans attendre par exemple. Et surtout, Miitomo est très gourmande en batterie et plutôt lourde, plus de 500mo.

    Nintendo qui compte sur le mobile pour rebondir, et recruter de nouveaux joueurs pour ses consoles. La société japonaise a en effet connu des jours économiques bien meilleurs. Quatre autres applications Nintendo sortiront jusqu'à mars 2017.

(©)