Cet article date de plus de sept ans.

Le jeu vidéo s'offre la Révolution française

écouter
Le titre de ce jeu vidéo qui vient de sortir : “Assassin’s Creed Unity”. Son décor : le Paris de la Révolution française. Bluffant.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Oui, quelle claque. 4 ans de travail, 700 employés en moyenne, pas moins de dix studios dans le monde entier, principalement à Montréal, des millions d’euros de budget pour reconstituer Paris en 1789 avec la Bastille, les Catacombes, l’Hôtel de Ville, Le Louvre et même la Bièvre, un bras de la Seine désormais enterré. On y admire aussi Versailles et la galerie des glaces, ils sont tous dans ce septième épisode de la saga à succès "Assassin’s Creed".

Et derrière cet "Assassin’s Creed Unity", on trouve un éditeur français : Ubisoft qui compte bien sur cette claque visuelle pour vendre de la Révolution française au monde entier. Il y a d’ailleurs un monument qui frappe immédiatement : c’est Notre-Dame, à l’échelle 1:1 soit 14 mois de modélisation, 5.000 heures de travail, 140 vitraux reproduits. On peut escalader l’édifice d’ailleurs, ça donne le vertige.

 (©)
Nous avons montré ces images à Olivier Coquard, historien et professeur de chaire supérieure.

LE 17/20 NUMERIQUE 13.11.2014 Olivier Coquard, historien et professeur de chaire
écouter
Et Olivier Coquard est pour le moins enthousiaste, il a même largement contribué au numéro spécial consacré par le magazine Historia à la Révolution.

LE 17/20 NUMERIQUE 13.11.2014 Olivier Coquard, historien et professeur de chaire 2
écouter
Certes, tout est faux car au premier plan : on joue à un scénario, un affrontement imaginaire entre les Templiers et une société secrète : les Assassins. "Assassin’s Creed" signifie d’ailleurs le credo, la philosophie des Assassins. Il y aussi deux vengeances pour deux héros et notamment le jeune Arno, c’est par ses yeux qu’on peut admirer le Paris de l’époque. C’est ça, le cœur du jeu, un cache-cache meurtrier mais bien loin quand même de l’horreur de la vraie Révolution française. Mais en arrière-plan, ce sont bien les personnages de la Révolution Française qui apparaissent : Mirabeau, Robespierre, Louis XVI, Napoléon, et même le Marquis de Sade.
LE 17/20 NUMERIQUE 13.11.2014 Nicolas Guérin directeur level designer sur le jeu
écouter
Un jeu qui a même séduit une secrétaire d’Etat : Axelle Lemaire, Secrétaire d’État chargée du numérique a testé pour vous. Et elle promet d’ailleurs un effort pour ce secteur du jeu vidéo français qui a perdu des milliers d’emplois en quelques années.
LE 17/20 NUMERIQUE 13.11.2014 Axelle Lemaire, secrétaire d'Etat chargée du numérique
écouter
La Révolution française dans un jeu vidéo grand spectacle, une porte d'entrée dans l'Histoire que le cinéma français n'a plus les moyens de produire.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.