Le 17 / 20 numérique, France info

Le bien culturel le plus vendu en France en 2014 est un jeu vidéo

Ce matin, le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs, le SELL, présentait son rendez-vous "bilan et perspective". En 2014, le bien culturel le plus vendu en France est (toujours) un jeu vidéo.

(©)

Et le bien culturel le plus vendu en France l’année dernière s'appelle "FIFA 15 ", la simulation de football avec presque 1.3 million d'unités vendues et un chiffre d'affaires de 75 millions d'euros à elle seul. La surprise de l’année, c’est "Tomodachi Life ", la simulation de vie loufoque de Nintendo, Nintendo qui est l’éditeur numéro un en France devant Electronic Arts et le français Ubisoft avec une belle troisième place.

Le SELL annonce 3% de croissance avec 2.7 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2014. Côté consoles c’est un carton, surtout du côté de la génération 8, celle des Xbox One et autres PlayStation 4. Mais qu'il est loin, le bon vieux temps de la très populaire Wii. Côté ventes de jeux, c’est la soupe à la grimace : -7%. Le jeu vidéo est tout de même le seul produit culturel à connaître une (timide) croissance côté ventes physiques. Les catégories reines ? L’action, aventure et les jeux de tir. En cumulé, elles représentent plus de 40 % des ventes suivi des jeux de sport et de course.

Reste que si ce secteur culturel souffre comme les autres depuis 2008, il résiste un peu mieux. Explication : le jeu vidéo ne cesse de se démocratiser. Les 10-65 ans sont 53% à déclarer jouer de manière régulière, contre 20% au début des années 2000. Jean-Claude Ghinozzi, président du SELL.

LE 17/20 NUMERIQUE 10.02.2015 Jean-Claude Ghinozzi, président du SELL
--'--
--'--
Reste que le jeu vidéo souffre encore d’un déficit d’image. Pour preuve, une campagne nationale lancée en janvier dernier par l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé, l’Inpes, et qui met au même niveau : problème d’alcool, de drogue de tabac, et de jeux vidéo. En gros : fumer un joint = jouer à Mario Kart . Une caricature et un amalgame dénoncé sur les réseaux sociaux par les internautes, les joueuses et joueurs mais aussi les éditeurs qui doivent prendre également leur responsabilité en matière de pratique excessive du jeu vidéo.
LE 17/20 NUMERIQUE 10.02.2015 Jean-Claude Ghinozzi, président du SELL 2
--'--
--'--
Selon le SELL, ce marché du jeu vidéo devrait enregistrer une croissance de 4% en 2015 avec des emplois à la clé.

(©)