Le 17 / 20 numérique, France info

#JePorteMaJupeCommeJeVeux : les internautes se mobilisent pour Sarah, exclue de son collège pour cause de jupe trop longue

Sarah, collégienne de 15 ans, s’est vue refuser deux fois l’accès à son collège près de Charleville-Mézières. Sa jupe noire jugée trop longue serait "un signe ostentatoire d’appartenance religieuse". Sur Twitter, beaucoup se mobilisent pour soutenir la jeune fille.

(©)

On connaissait des jeunes filles renvoyées pour cause de vêtements jugés trop courts ou trop sexy. Sarah, une élève du collège Léo-Lagrange près de Charleville-Mézières, a dû rentrer chez elle car sa jupe a été jugée… trop longue. Et cette longueur montrerait pour la direction de l'établissement un signe ostentatoire d’appartenance religieuse.

"Cette jupe n'a vraiment rien de particulier, elle est toute simple" a déclaré Sarah, 15 ans, au journal L'Ardennais. Un vêtement acheté "chez Kiabi pour deux euros" et qui n'a pas tardé à faire réagir les itnernautes sur Twitter avec ce mot-clé : #JePorteMaJupeCommeJeVeux, l'un des plus populaires depuis le début de l'après-midi.

Nicolas Cadène, rapporteur général de l’Observatoire de la laïcité auprès du Premier ministre, a été Contacté par BuzzFeed France et il remet cette exclusion : "Ce que dit la loi de 2004 c’est que les signes et tenues qui sont portés pour revendiquer une appartenance religieuse sont interdits (…) Une jupe noire ne contrevient donc pas à la loi à priori ."

(©)