Le 17 / 20 numérique, France info

"Far Cry Primal" : quand un jeu vidéo réinvente la préhistoire

La nouvelle production du français Ubisoft reconstitue le mésolithique entre chasses, cueillettes et mammouths laineux. Et invente pour l'occasion de nouveaux langages.

(©)

"Far Cry Primal", c'est quoi ?

C’est la reconstitution fantasmée du mésolithique autrefois appelé âge de pierre, 10.000 ans avant Jésus Christ, 12.000 avant notre ère. Nous sommes en Europe centrale au milieu des steppes, pas de smartphones ni de Facebook, mais des lances, des arcs et des flèches et une faune incroyablement riche au milieu des herbes hautes : sangliers, chèvres, loups, tigres à dents de sabre et autres mammouths laineux.

C’est ça, le monde de “Far Cry Primal”, un gigantesque territoire où l’on se balade librement avec un seul objectif : survivre. Survivre face aux prédateurs, nombreux, mais aussi face aux autres tribus qui peuplent Oros, le nom de cette terre un brin hostile. Et c’est encore pire la nuit. C’est ce sentiment de danger qui rend le jeu prenant.

Les concepteurs ont d’ailleurs poussé l’immersion en imaginant des langues différentes selon les tribus présentes dans le jeu.

Si le langage était né à cette époque, les chercheurs se chamaillent encore sur sa nature. Y-a-t-il eu un langage unique qui s’est ensuite dispersé de par le monde ou chaque grande région a-t-elle crée la sienne ? Les concepteurs de "Far Cry Primal" ont décidé de tout inventer. Jean-Sébastien Décant, directeur narratif chez Ubisoft raconte la genèse.

LE 17/20 NUMERIQUE 23.02.2016 FAR CRY 1
--'--
--'--

Les deux linguistes à l’origine de ces nouvelles langues s’appellent Andrew et Brenna Byrd. Et quand un homme d’Oros parle, et bien ça donne ça.

Cette langue, le "wenja" comporte 40.000 mots, une grammaire et une conjugaison propre 

On est très loin des onomatopées du film "La Guerre du Feu" par exemple. Au mésolithique, on ne parle plus en cris. Mais c’est eux qui seraient à l’origine de notre langage selon Alain Bentolila, linguiste à l‘université Paris Descartes.

LE 17/20 NUMERIQUE 23.02.2016 FAR CRY 3
--'--
--'--

Reste que ce jeu est tout de même loin de la réalité historique. Par exemple, les mammouths ne sont plus présents en Europe centrale à cette époque. La faute au réchauffement climatique. Pour Marylène Patou-Mathis, préhistorienne rattachée au Muséum national d’Histoire naturelle, c’est dommage mais il y a eu pire.

LE 17/20 NUMERIQUE 23.02.2016 FAR CRY 4
--'--
--'--

"Far Cry Primal" ou la préhistoire fantasmée, ça se joue sur PC, PS4 et Xbox One et c’est déconseillé au moins de 18 ans. Mais pour les autres, on conseille.

(©)