La pratique du deux roues, France info

Reprendre son deux-roues après l'hiver

Avant de sortir son scooter, ou sa moto, resté plusieurs mois dans le garage ou le parking de son immeuble il est bon, pour ne pas dire indispensable de procéder à un certain nombre de vérifications.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

 

Reprendre en l'état son deux-roues
qui n'a pas roulé depuis le début de l'hiver pourrait en effet avoir des conséquences
fâcheuses, au mieux une défaillance technique au pire une chute ou un accident.
Il faut savoir que durant une longue période d'immobilisation les pneumatiques
ont bien souvent tendance à se dégonfler.

 

Première précaution donc
procéder à la vérification de la pression des pneus et de leur état. Non
seulement des pneumatiques sous-gonflés jouent sur la tenue de route du
véhicule et peuvent donc se révéler dangereux, mais qui plus est ils engendrent
une surconsommation. Deux raisons donc de vérifier leur état.

 

Ensuite il faut procéder à la
remise à niveau des différents liquides et ceci bien entendu sur une surface
plane pour que ce contrôle ne soit pas faussé. Afin d'éviter une usure
prématurée du moteur voire à l'extrême une casse, il faut vérifier le niveau d'huile
et le compléter si besoin en se référant aux conseils donnés dans votre manuel
d'utilisateur.

Il est ensuite conseillé de
procéder à la vérification du liquide de refroidissement. Pour ce faire il est
parfois nécessaire, notamment sur les scooters, de démonter un petit capot ou
bien alors d'ouvrir une trappe qui se situe dans le coffre ou bien encore dans
le vide poche du tablier. Si le liquide est insuffisant, là encore il est
nécessaire de faire une remise à niveau.

Reste le liquide de frein. Le
niveau de celui-ci ne devrait pas, normalement, avoir bougé. Si cela devait
pourtant être le cas, il est préférable, à moins bien entendu de s'y connaître,
de se rendre chez un professionnel pour une vérification de tout le système. Il
ne reste plus ensuite qu'à tourner la clé de contact.

 

Si le véhicule refuse catégoriquement
de démarrer, la raison peut provenir d'une batterie affaiblie qui s'est
lentement déchargée durant le temps d'immobilisation. Pas de panique, une
recharge avec un  chargeur adapté aux batteries
des deux-roues suffira à régler ce problème. Un conseil, une recharge
anticipée, avant la reprise de votre véhicule, permettra d'éviter ce
désagrément.

 

Une autre panne possible peut
venir du carburateur si votre deux-roues est alimenté par ce système. Celui-ci
peut en effet s'être encrassé par l'essence stagnante. Une vidange s'impose
donc mais si vous n'avez jamais pratiqué cette opération il est peut-être, là
encore nécessaire de faire appel à un professionnel. Dans tous les cas de
figure évitez d'insister sur la poignée des gaz ou bien sur le starter, vous
risqueriez de noyer le moteur.

 

Une fois votre deux-roues
démarré, pensez à vérifier tous les organes de sécurité, éclairage, frein stop,
klaxon, clignotants... Enfin mettez à  profit
les premiers tours de roues pour vous assurer que vos freins fonctionnent bien.
Les mâchoires des freins à tambour, pour les véhiculent qui en sont équipés,
peuvent s'être en partie grippés, quand aux disques ils peuvent avoir subi une légère
oxydation. Dans les deux cas quelques freinages devraient normalement faire
disparaître ces désagréments.

 

(©)