Cet article date de plus de neuf ans.

Les maxi-trails maxi sportifs

écouter
Alors que les Allemands, avec leur BMW 1200 GS, ou bien les Britanniques avec leur Triumph 1200 Explorer semblent s'être fait une spécialité de ces grosses motos confortables, polyvalentes, taillées pour les grands parcours routiers et les pistes africaines , les Italiens eux semblent avoir fait le choix des maxi-trails à vocation plutôt sportive. C'est le cas d'Aprilia avec sa toute nouvelle Caponord 1200 ou bien encore de Ducati avec une Multistrada Granturismo de 1200 cm3 également.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
  (©)

Dérivée, pour ceux qui connaissent la marque
Aprilia, de l'explosive Dorsoduro, la Caponord 1200 propose tout ce que l'on
est en droit d'attendre d'un gros trail, du confort, de la polyvalence et qui
plus est donc de la sportivité. Pour 13.000€ sans les valises, 15.400€ avec dans
sa version Travel et quelques compléments électroniques en plus, la Caponord
offre toute une série de contrôles et réglages, à tel point d'ailleurs que l'on finit par se demander s'il
n'est pas nécessaire d'être en possession d'un Bac +10 pour tout comprendre et
tout utiliser... C'est d'ailleurs là l'un des atouts et en même temps le handicap
de cette machine en sachant, rassurez-vous, qu'il est toujours possible de
faire le choix du mode automatique et de laisser ainsi l'électronique gérer le
réglage des suspensions afin de se consacrer uniquement à la conduite.

Une fois au guidon, les réglages effectués et la prise
en main assurée, la Caponord révèle un fort potentiel, un moteur vivant et un
confort des plus appréciables. On regrettera peut-être une sonorité un petit
peu trop présente en ville (fatigante même, du moins sur le modèle essayé) et
une propension à consommer un petit peu plus que les indications fournies par
le constructeur.

On retiendra parmi les points positifs sa maniabilité, sa stabilité,
sautant d'un virage à l'autre sans donner le sentiment de rebondir comme on
peut parfois le constater sur ce genre de modèle, enfin son freinage puissant
et ses relances plutôt musclées. Quant au système "Ride by Wire"
autrement dit sans câble d'accélérateur, il gère sans à-coup la puissance ce
qui est là aussi assez appréciable. A noter enfin le régulateur de vitesse
inclus dans la  version "Travel
Pack", maintenant une vitesse constante, tant dans les montées que les
descentes, fort agréable sur ce genre de véhicules.

Un peu moins gloutonne que sa rivale mais également
plus cher, 21.300€..., la Ducati Multistrada 1200S Granturismo se distingue
immédiatement par son look avec son bec d'aigle et son impressionnante capacité
de rangement, 194 litres en tout, gare à l'encombrement des valises dans la
circulation. Mais il est vrai aussi qu'une fois arrivé à destination on peut
facilement les ôter et retrouver ainsi une 1200S, bref une sportive à tout
faire beaucoup plus dans l'esprit Ducati.

Quoi qu'il en soit, cette Multistrada 1200
Granturismo avec, elle aussi, ses modes de conduite sélectionnables du bout du
pouce, ses suspensions réglables au guidon, sa double selle hyper confortable
et sa bulle haute que l'on peut même ajuster en roulant et d'une seule main, a
tout du gros trail GT et sportif à la fois fait pour voyager (vite si on le
souhaite) et bien. Joueuse sur les parcours sinueux, souple à bas régime et
impressionnante de vigueur à partir de 2000tr, cette Multistrada 1200S
Granturismo, bien équilibrée et à la tenue de route irréprochable a
suffisamment d'atouts pour inquiéter la BMW R1200 GS Adventure. Enfin...
serait-on tenter d'ajouter.

C'est sur le circuit Carole,
près de Paris que les amoureux de belles mécaniques se sont donné rendez-vous
tout ce week-end pour la troisième édition d'Iron Bikers.

Durant ces deux jours, près
de 250 pilotes se sont relayés sur la piste, au guidon de sportives du passé, de motos de route ou de compétition, de
préférence anciennes ou bien alors modernes mais customisées.

Moment d'échange et de rencontres,
entre piste et village, Iron Bikers a une fois encore permis à ses visiteurs de
retrouver des motos symboles du passé, de d'apprécier des personnalisations de
deux roues uniques voire d'apprécier des nouveautés comme la combinaison cuir
vintage, délicieusement rétro, de l'équipementier Helston's.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.