La pratique du deux roues, France info

JPMS 2012, tendances sécurité et visibilité

Les JPMS, Journées Professionnelles de la Moto, du Quad et du Scooter, sont traditionnellement l’occasion de découvrir les tendances et nouveautés de l’année à venir. Cette 10eme édition lyonnaise n’a pas dérogé à la règle permettant aux équipementiers, accessoiristes, constructeurs et importateurs de dévoiler ce qui attend les possesseurs de deux-roues dans les mois qui viennent.

(©)

Concernant
tout d’abord les vêtements, on a pu noter deux grands axes. D’une part des
gammes de plus en plus urbaines avec des vêtements deux-roues, équipés de
protections, qu’il est de plus en plus difficile de distinguer du prêt à porter
" civil ", d’autre part un souci omniprésent de la visibilité.

Une
visibilité de jour avec des éléments fluo, généralement jaunes, sur les vestes
et les blousons, et une visibilité nocturne avec des bandes et des emplacements
rétro-réfléchissant. Des éléments réfléchissants qui seront obligatoires en
France dès le 1er janvier prochain pour tous les conducteurs de
deux-roues d’une cylindrée égale ou supérieure à 125 cm2. Si la quasi-totalité
des équipementiers ont déjà pris de l’avance avec les emplacements fluo,
escamotables ou pas, si tous utilisent, depuis longtemps, des bandes
réfléchissantes, il leur faut aujourd’hui étudier les 150 cm2 à respecter et
proposer de vêtements où cette " signalisation " s’intègre le plus
harmonieusement possible. Certains, comme l’Italien Spidi, n’hésitent pas à présenter
des vestes ou des gilets aux normes trois fois supérieures à celle qui sera
exigée en France.

Et
puis autre tendance marquée à Lyon, celle de l’évolution des éléments de
sécurité, tout particulièrement au niveau des casques. C’est ainsi que le
fabricant belge, Lazer, présentait son tout nouvel écran photochromique.
Pouvant équiper la quasi-totalité de ses casques, exception faite des premiers
prix, ce nouvel écran appelé Lazer Lumino offre donc la particularité de se
teinter en un instant au soleil et au contraire de s’éclaircir très vite lors d’un
passage à l’ombre. Fini donc les lunettes de soleil portées à l’intérieur du
casque ou bien cet écran solaire escamotable dont la première conséquence
négative est de fragiliser l’épaisseur de protection sur le devant de la tête.
Un écran qui, de par son efficacité a même remporté le prix de l’année, décerné
par un jury de spécialistes moto, dans la catégorie " Produits innovants ".

A
noter également, toujours au niveau des casques, mais cette fois-ci sur le
stand de l’Américain Scorpion, un concept qui risque de faire parler de lui
dans les mois qui viennent. Le designer David Rigaud, chef de projet pour
Scorpion a réussi, à l’aide d’un accéléromètre et de fibres optiques, ne pesant
pas plus de 50 grammes, de faire en sorte que les sérigraphies s’allument, en
blanc ou en jaune,  sur les côtés du
casque lors des accélérations et en rouge à l’arrière du casque lors du
freinage et d’une intensité variable avec celle de la décélération… En quelque
sorte un rappel sur le casque du frein stop du deux-roues. Un dispositif qui
devrait être commercialisé à la fin de l’année ou début de l’année prochaine et
qui, lors d’un accident, déclencherait une succession de signaux lumineux au
niveau du casque permettant de repérer plus facilement le conducteur couché sur
la chaussée…

(©)