La pratique du deux roues, France info

Cyril Despres, pilote et metteur au point

Le rôle des champions ne se borne pas à arborer les marques des sponsors devant les objectifs des photographes ou des caméras de télévision. Non, les contrats qui les lient aux équipementiers les amènent aussi à faire progresser le matériel qu'ils utilisent en compétition. Exemple avec le quintuple vainqueur du Dakar, le motard Cyril Despres.

(©)

Le pilote français, anciennement KTM et depuis
quelques jours Yamaha, a ainsi mis à profit les 15 jours d'épreuve
particulièrement difficiles du dernier rallye-raid sud-américain, aux
conditions climatiques plutôt rudes, pour améliorer le casque enduro de son
nouvel équipementier LS2. Un casque destiné ensuite à être commercialisé auprès
d'un public amateur de tout-terrain et de compétition.

 

C'est ainsi que durant ce dernier Dakar, des sommets
de la Cordillères des Andes aux étendues arides du désert de l'Atacama, en
passant pas les dunes du Pérou et du Chili, Cyril Despres a pu tester les
mousses de son casque issues de tissus utilisés par la NASA, améliorer sa
visière et suggérer de nouvelles ouvertures d'aérations.

 

Autant de propositions ou d'améliorations remplissant au total deux pages, qu'il a ensuite soumises aux ingénieurs de LS2. Du
coup, les deux frères dirigeant la marque ont décidé de reporter la sortie
grand public de ce casque initialement envisagée au mois de mars afin d'y faire
apporter toutes les améliorations proposées par le champion. C'est là l'exemple
réussi d'une parfaite symbiose entre un compétiteur, des ingénieurs et des
décideurs au profit... des utilisateurs.

 

Cyril Despres va désormais s'afficher sous les couleurs bleues de
Yamaha Motor France, après avoir porté
pendant 10 ans les couleurs KTM. C'est cette semaine en effet que le patron de YMF, Eric de
Seynes et Cyril Després ont annoncé à Paris ce "mariage" (très
dans l'air du temps) avec, pour les prochaines épreuves à venir, l'adoption de l'YZF450....
C'est au guidon de cette moto entièrement pensée et conçue pour le tout-terrain
et particulièrement les rallyes-raids que Cyril Despres va tenter de remporter
son sixième Dakar. Il pourrait ainsi égaliser, voire dépasser par la suite, le
palmarès moto d'un autre pilote maison, Stéphane
Peterhansel poussé sur les pistes africaines par le regretté Jean-Claude Olivier.

 

(©)