La pratique de l'auto, l'invité, France info

Avertisseurs de radars et GPS : à quand la loi sur les nouvelles normes ?

Les avertisseurs de radars doivent désormais s’appeler "assistants d’aide à la conduite". Ils n’ont plus le droit d’indiquer l’emplacement précis des radars. Cela a fait beaucoup de vagues. Mais, pour l’instant, la loi n’est toujours pas promulguée...

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Notre invité : François Tarrain , le journaliste qui suit ce dossier pour le magazine Auto Plus .

Sacré désordre : le gouvernement voulait frapper un grand coup, avec l’interdiction nette, du jour au lendemain, des avertisseurs de radars. Les fabricants ont été prêts le jour "J " avec des appareils modifiés proposés à la vente, et des logiciels de mise en conformité pour les appareils déjà détenus par les automobilistes.

Les questions posées :

Aujourd’hui, la situation est donc très confuse…
Les zones de dangers vont-elles être élargies à des portions de route où il n’y a pas de radar ?

L’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation semblait imminente.
Mais ce n’est pas le cas. A-t-on idée du jour où l’interdiction des anciens avertisseurs de radars sera effective ?

Les fabricants d'avertisseurs ont été réactifs et ont tous été prêts pour le 29 novembre. Mais les fabricants de GPS – qui sont pourtant concernés par la loi à partir du moment où leur appareil donne une localisation précise des radars – ne mettent pas encore à disposition des mises à jour, avec les nouvelles normes. Ces appareils vont-ils devenir hors-la-loi ?

Pouvons-nous récapituler le calendrier des événements? A partir du moment où la loi sera promulguée, tous les appareils "nomades" à brancher dans sa voiture qui indiqueraient l’emplacement précis des radars seront interdits.

Autre sujet de polémique : le montant de l’amende. Finalement, ce ne serait pas 3 750 €, mais "seulement", 1 500 €...

Pas d’affolement non plus : un policier, ou un gendarme, n’a pas le droit de fouiller dans votre appareil pour voir s’il est ou non aux nouvelles normes…

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)