Cet article date de plus de quatre ans.

La playlist de Françoise Hardy. "Âme câline" de Michel Polnareff, la deuxième vague pop

Le temps d'un été, Françoise Hardy nous dévoile sa discothèque intime – souvenirs, influences, chansons préférées. Mardi, un artiste révélé en 1966, après la première vague pop.
Article rédigé par franceinfo, Bertrand Dicale
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Le 45 tours d'"Âme câline" de Michel Polnareff. (DISC AZ)

Un petit paradoxe temporel : la carrière de Françoise Hardy décolle en 1962 et celle de Michel Polnareff en 1966. Mais à quelques mois près, ils ont le même âge – elle, de janvier, lui de juillet 1944. 

Dans cet épisode de La Playlist de Françoise Hardy, vous entendez des extraits de :

Michel Polnareff, Âme câline, 1967
Jacques Dutronc, Et moi, et moi, et moi, 1966
Bande annonce de Grand Prix de John Frankenheimer, 1966
Interview de Françoise Hardy, sur le tournage de Grand Prix de John Frankenheimer, août 1966
Michel Polnareff, La Poupée qui fait non, 1966


Tous les week-ends, avec Ces chansons qui font l'actu, une exploration des liens entre notre patrimoine culturel populaire et les grands thèmes de l’actualité du moment.

En 2017, nous avions passé Un été en Souchon , pendant lequel Alain Souchon nous a guidés dans une promenade savoureuse dans toute une vie d’amour de la chanson.

Tout l’été 2016, en compagnie de Vincent Delerm, nous avons baguenaudé dans La Playlist amoureuse de la chanson , exploration buissonnière du patrimoine populaire. Vous pouvez également prolonger les gourmandises de cette chronique d’été avec le Dictionnaire amoureux de la chanson française coédité par Plon et franceinfo.

Pour les professeurs, lycéens et collégiens, franceinfo et l’Éducation nationale ont créé ensemble un site où vous pouvez trouver une centaine de chroniques sur des chansons chargées d’histoire, Ces chansons qui font l'histoire .

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.