La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Mathieu Flamini, le footballeur "le plus riche du monde"

Le footballeur Mathieu Flamini a signé le 2 février à Getafe, modeste club de la banlieue madrilène. Une passion, car il est aussi co-propriétaire d'une société qui pèserait 30 milliards d'euros.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Mathieu Flamini durant un match d\'Arsenal contre Tottenham, pendant la Coupe de la Ligue anglaise à Londres, le 23 septembre 2015.
Mathieu Flamini durant un match d'Arsenal contre Tottenham, pendant la Coupe de la Ligue anglaise à Londres, le 23 septembre 2015. (BEN STANSALL / AFP)

"Flamini, el futbolista más ‘rico’ del mundo" : voilà comment la presse espagnole présente le footballeur Mathieu Flamini. Après avoir joué notamment à Marseille et à Arsenal, à 33 ans, "le footballeur le plus riche du monde" s’est engagé le 2 février dans le modeste club de Getafe, dans la banlieue sud de Madrid. Mathieu Flamini n’a pas joué depuis six mois, resté sans club depuis la fin de son contrat avec Crystal Palace à l’été 2017.

Mais comment un joueur inconnu du très grand public, qui n’a pas joué depuis six mois, peut être le plus riche du monde ? Surprise : Mathieu Flamini ne tire pas ses revenus du football, sa passion, mais de l’entreprise dont il est co-propriétaire. Nommée GF Bio Technicals, cette entreprise est spécialisée dans la bio-industrie.

Homme d'affaires avisé

Le footballeur a monté son affaire dans le plus grand secret il y a dix ans avec un associé italien. Avec plusieurs millions d’euros, il a lancé cette startup spécialisée dans la production de l’acide lévulinique, une molécule tirée des déchets végétaux et présentée comme un potentiel substitut… au pétrole !

Voilà pourquoi cela fonctionne. Mathieu Flamini est un homme d’affaires avisé. Il co-détient aujourd'hui un groupe basé aux Pays-Bas, qui produit en Italie, qui vient de s’agrandir aux États-Unis et qui serait valorisé, selon les journaux espagnols, à hauteur de 30 milliards d’euros.

Épinglé par les Paradise Papers

C’est aussi cette coproriété qui lui a valu à l’automne dernier d’être épinglé dans les Paradise Papers, l’enquête menée par le consortium international des journalistes d’investigation sur les mécanismes d’optimisation fiscale. Mathieu Flamini serait, selon cette enquête, actionnaire de plusieurs sociétés domiciliées à Malte et aux îles Vierges britanniques, et lié à un sulfureux oligarque russe, Alicher Ousmanov, actionnaire d'Arsenal. Des révélations que le footballeur n’a jamais commentées.

Mathieu Flamini durant un match d\'Arsenal contre Tottenham, pendant la Coupe de la Ligue anglaise à Londres, le 23 septembre 2015.
Mathieu Flamini durant un match d'Arsenal contre Tottenham, pendant la Coupe de la Ligue anglaise à Londres, le 23 septembre 2015. (BEN STANSALL / AFP)