La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Maradona prend la tête d'un petit club de la banlieue de Naples

Dans la famille Maradona, je demande le frère : Hugo, neuf ans de moins que le célèbre Diego. Et Hugo Maradona est désormais l'entraîneur d'une petite équipe de football près de Naples, la ville des exploits de son grand frère. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les trois frères Maradona en 1992, de gauche à droite : Raul, Hugo et Diego, à Seville (Espagne).
Les trois frères Maradona en 1992, de gauche à droite : Raul, Hugo et Diego, à Seville (Espagne). (GETTY IMAGES)

Benvenuto à Parete ! Petite ville de 11 000 âmes, en Campanie, à une vingtaine de kilomètres de Naples. Parete, ses supporters du Napoli et son petit club de foot, le Real Parete – qui n'a de Real que le nom – puisqu'il évolue en 3e catégorie, soit la 9e division italienne. À Parete comme à Naples tout le monde n'a qu'une idole, qu'une icône : Diego Maradona. Et forcément, le rêve de Francesco Orabona, le président du Real Parete – et ancien joueur modeste de Série D – c'est de faire venir "la main de Dieu" en personne dans son stadio comunale. Alors le président Orabona a eu une idée, géniale et ambitieuse, nommer Maradona à la tête de son équipe. Mais pas Diego Maradona. Non, non. Hugo ... Hugo Maradona, le frère de l'idole, qui a neuf ans de moins que Diego.

Hugo Maradona, modeste joueur qui n'a évidemment pas eu la carrière de son grand frère, a accepté l'offre du Real Parete, qui malgré l'arrivée du frère du l'idole stagne dans les tréfonds de la 9e division italienne. Mais ce n'est pas grave, dit le président. Hugo ressemble beaucoup à son frère, le stade est rempli tous les dimanches, et qui sait... Diego va bien finir par pointer le bout de son nez !

Les trois frères Maradona en 1992, de gauche à droite : Raul, Hugo et Diego, à Seville (Espagne).
Les trois frères Maradona en 1992, de gauche à droite : Raul, Hugo et Diego, à Seville (Espagne). (GETTY IMAGES)