La médaille du jour, France info

La médaille du jour. L'équipe de France de basket privée de bons joueurs pour un match important

L'équipe de France de basket mérite la médaille du jour. C'est privée de ses plus grands joueurs qu'elle va affronter vendredi la Russie pour participer à la prochaine Coupe du monde.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
L\'entraineur de l\'équipe de France de basket Vincent Collet donne des consignes à ses joueurs lors du match France - Croatie pour l\'EuroBasket 2017, à Orléans (Loiret), le 8 août 2017.
L'entraineur de l'équipe de France de basket Vincent Collet donne des consignes à ses joueurs lors du match France - Croatie pour l'EuroBasket 2017, à Orléans (Loiret), le 8 août 2017. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)

La médaille du jour pour une équipe, des soldats, ceux de l'équipe de France de basket qui jouent vendredi 23 février contre la Russie. Les Bleus en quête d'un ticket pour la prochaine Coupe du monde.

Imaginez l'équipe de France de foot qui doit aller chercher sa qualification pour le Mondial sans Griezmann, sans Lloris, sans Pogba, Ni Kanté, Ni Matuidi, Ni Rabiot, Ni Mbappe, etc. La liste est longue et c'est exactement ce qui arrive au basket français, privé de tous ses meilleurs joueurs. Les stars NBA Batum, Gobert et tous ceux qui jouent dans les plus grandes écuries européennes sont retenus dans leur club contre leur gré.

Les Bleus sans...

La France est privée de ses 25 meilleurs éléments. Quand on sait que le basket se joue à cinq, c'est l'équivalent de cinq équipes en moins. Bref c'est un défi énorme, sportif et humain. Car pour permettre aux stars de briller l'an prochain en Chine, à la Coupe du monde, il faut des soldats. Ils s'appellent Hugo Invernizzi, Jonathan Rousselle, Axel Julien, ou encore Axel Bouteille, pour ne citer qu'eux. Ils jouent à Nanterre, Cholet,  Dijon ou Limoges. Ils mettent le bleu de chauffe pour la bonne cause. Car si la France ne va pas au Mondial, il faudra attendre au moins 2021 pour revoir les Bleus en compétition. Ce n'est donc pas juste une place à la Coupe du monde. C'est l'avenir de toute une fédération, de ses 660 000 licenciés, qui se joue.

Ces gars là ont une mission périlleuse et ils le savent. Même s'ils réussissent, même si la France va en Chine, ils regarderont le Mondial devant la télé, pendant que les stars brilleront. Espérons que les vedettes seront au niveau du sacrifice de ces gars, qui prouvent qu'il n'y a pas qu'en NBA, qu'au Barça ou à Moscou qu'il y a du talent. Le championnat de France en est plein et ils brillent dans l'ombre tous les samedis soirs.

L\'entraineur de l\'équipe de France de basket Vincent Collet donne des consignes à ses joueurs lors du match France - Croatie pour l\'EuroBasket 2017, à Orléans (Loiret), le 8 août 2017.
L'entraineur de l'équipe de France de basket Vincent Collet donne des consignes à ses joueurs lors du match France - Croatie pour l'EuroBasket 2017, à Orléans (Loiret), le 8 août 2017. (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)