La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Confiné par l'épidémie de Covid-19, ce marathonien chinois court... autour de son lit

De quoi avoir le tournis ! Un marathonien chinois se voit contraint pour garder la forme de s'entraîner chez lui, autour de son lit. Il est confiné dans son logement à cause du coronavirus.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Pan Shancu, marathonien forcé de courir chez lui à cause du confinement lié au coronavirus.
Pan Shancu, marathonien forcé de courir chez lui à cause du confinement lié au coronavirus. (HANDOUT / PAN SHANCU)

Il s'appelle Pan Shancu, et les petits espaces, ça ne l'effraie pas. Comme beaucoup de sportifs chinois, Pan est à l'arrêt depuis plusieurs semaines. Il habite Hangzhou, à 150 km de Shanghai. Et depuis le mois dernier, des mesures de confinement sont entrées en vigueur dans la métropole chinoise, épidémie de coronavirus oblige. Et qui dit confinement dit... déplacements restreints, rester chez soi, tout ça. Y compris pour les sportifs.

50 km autour de son lit

Pan Shancu le marathonien s'est donc retrouvé bloqué, impossible d'aller s'entraîner. Sauf qu'il faut bien s'entretenir ! Alors Pan s'est mis à courir. Chez lui, entre quatre murs. Dans son appartement. Il a même fait 50 km autour de son lit, en courant, depuis le début de l'épidémie. Soit 6250 tours d'appartement, en un peu moins de 5h. De quoi donner un peu le tournis...

Pan Shancu, marathonien forcé de courir chez lui à cause du confinement lié au coronavirus.
Pan Shancu, marathonien forcé de courir chez lui à cause du confinement lié au coronavirus. (HANDOUT / PAN SHANCU)