La médaille du jour, France info

La médaille du jour. Bien avant Beckham, Pelé a jouée les pionniers du soccer aux Etats-Unis

Le roi Pélé est une des premières stars du football mondial a avoir tenté d'implanter le soccer en Amérique du Nord. Mais sans succès.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoSébastien HazardRadio France

Mis à jour le
publié le

Pelé en 1977 dans un stade du New Jersey, sous le maillot du New York Cosmos.
Pelé en 1977 dans un stade du New Jersey, sous le maillot du New York Cosmos. (NEW YORK DAILY NEWS / GETTY IMAGES)

David Beckham a annoncé officiellement la création de sa franchise en Major League Soccer, lundi 29 janvier. Le Spice Boy est confiant quant à sa capacité à attirer de nombreux talents à Miami. Le football aux Etats-Unis, c'est "je t'aime, moi non plus". Une très longue histoire, puisque même le roi Pelé a joué là-bas. Entre 1975 et 1977, le Brésilien a joué au Cosmos de New York.


Lors d'une retransmission télévisée, en 1975, le commentateur de CBS annonce le véritable nom de Pelé : Edson Arantes do Nascimento. Il rappelle son palmarès époustouflant avec ses trois Coupes du monde. Près de 300 journalistes étaient présents lors de la présentation de Pelé dans une boîte branchée de Manhattan.

Pelé avait déjà pris sa retraite au Brésil quand il a débarqué dans le championnat nord-américain. Il vient pour des raisons financières, il est endetté et a besoin d'argent. Pelé est alors "la" star mondiale du foot et pourtant, au moins au début, Pelé pouvait se balader dans les rues de New York sans être réellement importuné.

Le soccer n'arrive pas à décoller

Le soccer n'est pas le sport numéro un, ni même le deuxième ou le troisième aux Etats-Unis. La mission de Pélé est justement de développer le soccer en Amérique du Nord. Ça marche un peu, au moins au début. Avant la signature de Pelé, l'affluence au stade était de quelques milliers de personnes, 3 000 ou 4 000 pas plus. Avec lui, parfois 10 fois plus. Sur le terrain, le niveau est assez faible. Pelé n'est pas tout seul : Franz Beckenbauer (le Kaiser) sera l'un de ses coéquipiers sous le maillot blanc du Cosmos de New York. D'autres stars vont suivre mais la franchise va lentement décliner pour revenir dans l'anonymat. Le soccer n'a pas vraiment percé.

Pelé en 1977 dans un stade du New Jersey, sous le maillot du New York Cosmos.
Pelé en 1977 dans un stade du New Jersey, sous le maillot du New York Cosmos. (NEW YORK DAILY NEWS / GETTY IMAGES)