L'invité de 8h30, France info

Affaires de Rugy : "Le gouvernement est toujours solidaire", estime le secrétaire d'État Olivier Dussopt

Le secrétaire d'État chargé de la fonction publique était l'invité de franceinfo ce samedi. 

Olivier Dussopt, secrétaire d\'Etat auprès du ministre de l\'Action et des Comptes publics chargé de la fonction publique, était l\'invité de franceinfo samedi 13 juillet. 
Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics chargé de la fonction publique, était l'invité de franceinfo samedi 13 juillet.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

"Le gouvernement est toujours solidaire", a réagi sur franceinfo samedi 13 juillet Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics chargé de la fonction publique, après les révélations sur le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy. "Dans une telle affaire, il faut d'abord prendre acte et dire que certaines images peuvent choquer et interroger", a-t-il expliqué, soulignant que ces révélations interviennent dans un contexte où "on demande beaucoup d'efforts aux Français".

"Il n'y a pas d'enquête ouverte" 

Olivier Dussopt a assuré que "des vérifications sont faites" et que le gouvernement avait "la volonté de faire toute la lumière" sur ces affaires. Il a cependant rappelé que "à ce stade, il n'y a rien qui entre dans le champ de la légalité, il n'y a pas d'enquête ou d'information judiciaire ouverte". Le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique a estimé que "le rôle d'un membre du gouvernement est d'être serein, rationnel et de regarder les choses telles qu'elles sont sans se mettre à la place de qui que ce soit". Et d'affirmer : "Je ne suis ni procureur, ni enquêteur."

Olivier Dussopt, secrétaire d\'Etat auprès du ministre de l\'Action et des Comptes publics chargé de la fonction publique, était l\'invité de franceinfo samedi 13 juillet. 
Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Action et des Comptes publics chargé de la fonction publique, était l'invité de franceinfo samedi 13 juillet.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)