L'invité de 8h15, France info

Télécoms : Fleur Pellerin met en garde contre la guerre des prix

Invitée de France Info, la ministre déléguée chargée de l'Innovation et de l'Economie numérique a relativisé la guerre des prix que se livrent les opérateurs de réseau mobile à la veille des fêtes. Mais Fleur Pellerin les a aussi mis en garde sur les risques d'une "bataille très violente".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

"C'est aux opérateurs privés de fixer les prix. Vous pouvez toujours baisser les prix. Mais ce que nous avons essayé de dire avec Arnaud Montebourg depuis plusieurs mois, c'est qu'il faut fixer un certain nombre de limites si on souhaite rester dans la course pour les investissements du futur. Aujourd'hui on parle de 4G mais dans certains pays, au Japon, en Corée et à Singapour, on est déjà en train de travailler sur la 5G. Si on veut que nos opérateurs puissent avoir la capacité d'investir dans ces prochaines vagues d'innovations et continuer aussi à déployer la fibre optique, il faut qu'ils puissent avoir les moyens de le faire. Et ces moyens, ils les auront moins s'ils se livrent une bataille sur les prix, très violente " a expliqué Fleur Pellerin.

Et alors qu'Arnaud Montebourg a jugé "possible ", ce jeudi,  "que dans cette guerre des prix nous ayons un mort et que finalement on se retrouve à trois opérateurs", Fleur Pellerin s'est refusée à "supputer " sur l'opérateur qui serait le plus fragile.  "Restons calmes " a-t-elle lancé "et essayons de faire en sorte que ce marché des télécoms, qui est un marché qui anime vraiment le secteur de l'économie numérique, qu'il puisse garder des possibilités d'investissement, d'innovation. Et c'est à ça que je souhaite être attentive".

(©)