Cet article date de plus de neuf ans.

Marine Le Pen sur le retour de Nicolas Sarkozy : un "vaudeville grotesque"

écouter (5min)
Invitée ce lundi matin de France Info, la présidente du Front national a commenté les évènements en Egypte et le retour une fois de plus annoncé de Nicolas Sarkozy sur la scène politique. Elle a aussi estimé qu'il y avait en France "un vrai problème avec la liberté d'expression".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

"Ça tourne au vaudeville groteste. Soit il revient, soit il ne revient pas. Cette espèce de mascarade depuis des mois... Voilà un homme qui en réalité instaure sa propre instabilité personnelle" assure Marine Le Pen à propos du retour annoncé de Nicolas Sarkozy dans l'arène politique. L'ancien chef de l'Etat assistera en fin d'après-midi à un "bureau politique extraordinaire " de l'UMP. Et pour la présidente du Front national, "cette UMP tourne sur elle-même. Ils ne sont que dans la tactique.  Parlez de moi, il n'y a que ça qui m'intéresse."

"Si on continue à ne rien faire contre le fondamentalisme islamique..."

Marine Le Pen que ce " retour" n'inquiète pas,"je ne me sens pas en danger ", se dit préoccupée par la situation en Egypte où il y a une "instabilité structurelle" expliquée par "deux projets de société qui sont incompatibles, l'un qui tend vers la modernité et la laïcisation, et l'autre qui tend vers l'islamisation ". Et elle affirme que la même situation pourrait se produire "dans un certain nombre de territoire, peut-être même dans l'intégralité de notre territoire ", "si on ne met pas fin aux revendications des fondamentalistes
islamiques dans notre pays."

"Jean-Marie Le Pen est parfois rugueux sur la forme "

Elle a aussi estimé qu'il y a en France un "vrai problème avec la liberté d'expression " : "Je suis trainée devant les tribunaux à tout bout de champ pour
dire des choses qui sont pourtant une évidence pour des Français".

Et  Interrogée sur les dernières déclarations de son père qui a critiqué jeudi à Nice la présence "urticante " et "odorante " des Roms, elle a déclaré que "Jean-Marie Le Pen est parfois rugueux sur la forme ", mais qu'il y avait "un vrai problème avec les Roms ".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.